La track story d'”A question of blood” avec John Carpenter et JMJ

John Carpenter et Jean Michel Jarre évoquent leur rencontre à Los Angeles et l’élaboration du morceau en commun, “A question of blood“, à paraitre sur le prochain album de JMJ.

Voici une traduction de leurs propos :

JC: Nous avons tous deux, Jean-Michel et moi, des pères musiciens et nous aimons tous les deux beaucoup la musique électronique. J’ai commencé dans les années 50 et 60, de sorte que nous avons des points communs.

JMJ : La musique électronique et le cinéma ont toujours été très proches. John Carpenter, qui est le brillant réalisateur que l’on sait, a aussi fait toutes ses musiques avec des synthétiseurs analogiques et donc, évidemment, j’ai pensé que John Carpenter serait un must absolu. Alors, j’ai composé quelque chose de vraiment particulier pour lui.

JC : Il est venu ici, il était à Los Angeles, donc nous nous sommes rencontrés pour déjeuner, nous avons pris un café. Nous avons discuté et nous nous sommes très bien entendu. L’ensemble du processus a commencé avec Jean-Michel qui m’a envoyé un fichier de sa maquette qui était à la base le morceau sans mélodie, avec différents sons. J’y ai ajouté d’autres type de sons et une mélodie. Je le lui ai renvoyé, il l’a fini et me l’a renvoyé de nouveau… Donc ça a fait des allers et retours.

JMJ : Nous nous sommes retrouvés avec un morceau qui, en fait, donne une part égale entre John et moi. Il a ce côté plutôt sombre, dramatique et rythmique et je voulais ajouter quelques autres éléments comme des éléments vocaux féminins étranges et aussi quelques séquences et le résultat de tout ceci est, je pense, assez cinématographique.

JC : En ce sens, “A question of blood” vient de lui, mais aussi la proposition, donc tout est super.

JMJ : Je le vois vraiment comme une scène en lui-même, comme une sorte de film audio. “A question of blood” est en fait bien évidemment lié au monde des vampires, mais aussi au monde de la passion et au monde de l’éternité, de l’intemporalité. C’est à dire que, pour moi, la musique de John Carpenter, comme ses films, sont intemporels, et puis nous sommes en quelque sorte des frères de sang à travers la musique électronique. Ainsi, “A question of blood” n’était pas mal !

JC : Le titre du morceau, c’est l’idée de Jean-Michel.

JMJ : John a apporté son style caractéristique instantané au morceau en ajoutant une couche de mélodie et aussi quelques couches de pads et des sortes de crissements sonores. En écoutant le morceau, quand il m’a renvoyé le résultat, j’ai vu instantanément l’une des scènes du prochain film de John Carpenter. J’ai l’impression qu’il porte instantanément et définitivement le sceau de John Carpenter.

JC : Il est un artiste extraordinaire et un homme vraiment gentil. J’apprécie vraiment de le connaître. J’ai juste vécu un grand moment.

Nombre de consultations de cet article : 402