Archives pour l'étiquette Akaï

Akaï S1000 (1987)

Akaï S1000 (1987)Fin des années 80, l’échantilonnage fait l’objet d’une bataille terrible entre les constructeurs. Du côté haut de gamme, on trouve les “grands anciens”, les pionniers australiens de Fairlight, avec leur CMI et les américains de New England Digital avec leur Synclavier ; tous deux sont en perte constante de vitesse, concurrencés par les modèles “grands publics” des japonais et des américains. Si Akaï a réussi à s’imposer dans bon nombre de studios avec son S900, les américains d’E-Mu Systems (avec l’E-Max) et Ensoniq (avec le Mirage et l’Ensoniq Performance Sampler) et le japonais Roland (avec ses S50 puis S700) résistent bien. Du côté des dillettantes, on trouve Yamaha, qui se plante complètement avec le TX16W, un modèle dépassé dès sa sortie, et Greengate qui propose une solution alternatives, le DS2, une carte à installer sur un Apple II, qui ne rencontre pas beaucoup de succès. Continuer la lecture de Akaï S1000 (1987)

Nombre de consultations de cet article : 366

Akaï MPC60 (1988)

Akaï MPC60 (1988)En 1987, la firme de Roger Linn, l’inventeur de la boite à rythmes “moderne” (programmable et avec sons échantillonnés) met le clef sous la porte, criblée de dettes, incapable de commercialiser une machine “bon marché”. Fort heureusement, Akaï est là.

En 1985, la firme japonaise avait lancé deux synthétiseurs (AX60 et AX80). L’arrivée d’Akaï, alors inconnue dans le monde de la lutherie électronique, en avait laissé dubitatif plus d’un : le bide terrible de Seiko, autre firme nippone qui s’était récemment lancé dans la fabrication de synthétiseurs, était encore dans les mémoires. Continuer la lecture de Akaï MPC60 (1988)

Nombre de consultations de cet article : 366