Archives pour l'étiquette Dossier thématique

Grands articles consacrés à différents aspects de la carrière de Jean-Michel Jarre.

Oxygène commenté par Jean-Michel Jarre

> Durée de lecture: plus de trois minutes.

L’original d’Oxygène (1976) a été commenté piste par piste par Jean-Michel en anglais lors de l’émission radio norvégienne NRK P3 Lydverket. Vraiment très instructif ! Voici la transcription écrite du commentaire de Jean-Michel Jarre sur les trois parties d’Oxygène, qu’il a voulu un peu à la manière d’un director’s cut. Il y est notamment question des instruments utilisés, de l’ordre dans lequel il a composé l’album, et de ses contemporains.

Article lu 1578 fois

Jarre au G.R.M (groupe de recherche musicale)

Si l’on veut comprendre la carrière de Jean-Michel Jarre, il est indispensable de faire un détour par ses deux années (1969 à 1971) au Groupe de Recherches Musicales (GRM). Il s’agit de l’ex-GRMC, qui est né la même année que Jean Michel, en 1948.  Continuer la lecture de Jarre au G.R.M (groupe de recherche musicale)

Article lu 945 fois

Jean-Michel Jarre, le parolier !

Tout le monde connaît le compositeur, le musicien ou le concepteur de méga concerts, peu connaissent Jean-Michel Jarre le parolier. C’était à une époque, fin des années 60, début des années 70, entre le GRM de Pierre Schaeffer et les débuts du label Motors de Francis Dreyfus, où le jeune homme cherche encore sa voie artistique entre peinture, écriture et musique. “Les mots bleus” de Christophe, “Où sont les femmes ?” de Juvet, c’est lui ! Continuer la lecture de Jean-Michel Jarre, le parolier !

Article lu 4147 fois

Les claviers portables de Jarre: la libération

Outre les grands claviers, Jarre a eu régulièrement recours à des claviers portables (joliment appelés « keytars » en anglais) pour lui permettent une grande mobilité sur scène et ainsi donner libre cours à ses courses effrénées d’un bout à l’autre de celle-ci, au grand dam des cameramen, mais pour le plus grand plaisir du public. Cette nécessité apparaîtra comme une évidence quand, après avoir joué sur de petites scènes à La Concorde (1979) et en Chine (1981), JMJ aura des envies d’espace pour y installer des groupes de musiciens plus nombreux, des dizaines de choristes, etc. La scène s’agrandit, le public recule, Jarre doit bouger pour se montrer… Il faut aussi noter que cette période correspond à l’arrivée sur le marché de ces keytars qui feront les bons jours des plateaux des émissions de variétés des années 80. Continuer la lecture de Les claviers portables de Jarre: la libération

Article lu 758 fois