tours-16-10-1993-europe-en-concert

Tours, Palais des expositions (16/10/1993, Europe en concert)

Le concert de Tours est le quinzième et dernier concert de la tournée de 1993 Europe en concert (présentation détaillée de la tournée). Ce dernier concert pris place au Palais des expositions. Il a compté 40.000 spectateurs payants mais selon la Nouvelle République, le chiffre serait plus proche de « 32 000 personnes ».

jean-michel-jarre-tours-1993

Les deux concerts prévus à La Baule ainsi qu’à Biarritz sont annulés et remplacés par cette dernière date en fin de tournée à Tours. C’est l’ensemble du surplus de feux d’artifice qui ont été tirés par la société Lacroix à cette occasion.


:: Liste de morceaux joués ::

1. Chronologie 1.1
2. Equinoxe 4
3. Chronologie 2
4. Chronologie 3
5. Chronologie 4
6. Chronologie 5
7. Digisequencer
8. Chronologie 6
9. Chants Magnétiques 2
10. Chronologie 8
11. L’Orchestre sous la Pluie (version unplugged)
12. Oxygène 4
13. Rendez-Vous 4
14. Rendez-Vous 2
15. Chronologie 4 (encore)


Témoignage de fans de Frédéric Esnault (fondateur d’oxygenejmj):

“Le concert de Jean-Michel Jarre à Tours en octobre 1993 a été le premier auquel j’ai pu assister. A l’époque, j’étais déjà fan depuis quelques années mais la sortie de l’album Chronologie et la tournée Europe en Concert ont été l’occasion de suivre les événements de beaucoup plus près.

Il faut dire que j’habitais alors en Normandie et que l’exaltation était montée à la perspective de voir le concert au Mont Saint Michel. Depuis que la retransmission de celui de La Défense m’avait fasciné, pouvoir vivre une telle expérience était en tête de liste de mes rêves !

Malheureusement, je n’ai pas pu aller au Mont Saint Michel ce jour-là et c’est donc avec une immense frustration que j’ai dû me contenter de quelques secondes d’images à la télévision. Les autres dates en France ne m’étaient pas plus accessibles et ce n’est qu’à l’annonce de ce concert à Tours que j’ai compris que mon rêve pourrait enfin se concrétiser.

Il faut préciser que ce concert n’était pas programmé dans la tournée initialement. Les déceptions et les polémiques suite aux difficultés d’accès au Mont Saint Michel ainsi que l’annulation du projet à La Baule avaient motivé l’organisation d’une autre date dans le nord-ouest de la France et c’est seulement trois semaines à l’avance que ce concert à Tours a été annoncé, faisant de lui l’événement de clôture d’Europe en Concert, après celui de Barcelone.

Ce samedi 16 octobre, nous avons pris la route en famille et sommes arrivés sur place assez tôt pour être dans les premiers à pénétrer dans l’enceinte du Parc des Expositions de Tours. Nous n’avons pas cherché à être au premier rang mais un peu en retrait, au centre, histoire d’apprécier le spectacle dans sa globalité.

Comme cela fait plus de 25 ans désormais, j’ai sans doute oublié de nombreux détails. Mais je me souviens encore de la swatch MusiCall géante qui trônait au milieu de l’esplanade. L’ambiance si particulière de l’attente, avec les sonorités d’En attendant Cousteau, m’a également beaucoup marqué. Comme tout spectateur des concerts de Jarre depuis 1990, j’ai pu la revivre bien des fois par la suite !

Inutile de décrire ici le déroulement du concert qui dans l’ensemble était conforme à tous ceux de la tournée. Par contre, quelques particularités en ont fait un événement unique, à commencer par les conditions météorologiques puisque des pluies diluviennes se sont abattues pendant une bonne partie du spectacle.

Ces précipitations avaient été annoncées si bien que la plupart des musiciens et des équipements avaient été mis à l’abri sous des sortes de stands. Mais ce n’était pas le cas de tous, en particulier Patrick Rondat et Jean-Michel lui-même : ils se sont retrouvés littéralement trempés jusqu’au os et je vous laisse imaginer l’état de leur tignasse ! Enfin, dans ces conditions, l’Orchestre sous la Pluie prenait tout son sens…

Côté public, il valait mieux avoir prévu de quoi se protéger. Et c’était notre cas, puisqu’en repensant aux témoignages concernant les Docklands, nous avions apporté de grands sacs poubelle pour nous couvrir : peu esthétique mais très efficace !

L’autre particularité marquante tenait au fait que l’équipe vivait le dernier concert de cette incroyable tournée : les musiciens y ont donc mis toute leur énergie et l’émotion très vive de Jean-Michel transparaissait dans sa voix. Je crois bien ne l’avoir jamais entendu parler de cette manière à un public.

D’un point de vue plus personnel, en plus d’avoir enfin pu assister au spectacle de mes rêves, j’ai été très impressionné par l’ensemble. Je n’avais jamais était immergé dans un tel flot de sons et de lumières, aussi riche, puissant et dynamique. J’ai particulièrement apprécié la beauté des projections d’images et de lasers. Cela restera pour toujours gravé dans ma mémoire.

J’ai pu vivre de nombreux concerts de Jean-Michel Jarre après celui-ci mais je n’ai jamais ressenti une émotion équivalente. Certes, il s’agissait du premier pour moi mais je crois qu’Europe en Concert constitue aussi une sorte d’aboutissement dans la forme, comme un équilibre entre la dimension exceptionnelle des “méga-concerts” urbains et la proximité plus chaleureuse et spontanée des concerts en intérieur qui ont suivi.”


:: Liste des villes de la tournée ::

  1. Mont-Saint-Michel, France / 28 juillet 1993 / 60 000 spectateurs
  2. Lausanne, Suisse / 1er août 1993 (jour de la fête nationale suisse) / 40 000 spectateurs
  3. Budapest, Hongrie (initialement prévu à Prague) / 19 août 1993 / 45 000 spectateurs
  4. Bruxelles, Belgique / 24 août 1993 (jour de l’anniversaire de Jean-Michel Jarre) / 75 000 spectateurs
  5. Londres, Royaume-Uni / 28 août 1993 / 50 000 spectateurs
  6. Manchester, Royaume-Uni / 1er septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  7. Marseille, France / 5 septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  8. Berlin, Allemagne / 11 septembre 1993 / 20 000 spectateurs
  9. Berlin, Allemagne / 12 septembre 1993 / 20 000 spectateurs
  10. Montauban, France / 21 septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  11. Versailles, France / 24 septembre 1993 / 100 000 spectateurs
  12. Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne / 29 septembre 1993 / 30 000 spectateurs
  13. Séville, Espagne / 2 octobre 1993 / 30 000 spectateurs
  14. Barcelone, Espagne / 6 octobre 1993 / 30 000 spectateurs
  15. Tours, France / 16 octobre 1993 / 40 000 spectateurs

Article lu 51 fois