Lauper_2

Cyndi Lauper (2016)

Cynthia Ann Stephanie Lauper, alias Cyndi Lauper, est une chanteuse pop américaine, emblématique des années 80, née le 22 juin 1953 dans le Queens, à New York. Elle est élevée par sa mère suite au divorce de ses parents quand elle a 5 ans. Dès 12 ans, elle joue de la guitare et compose des chansons. Dans les années 70, elle chante des reprises dans différents groupes.

En 1979, elle fonde le duo Blue Angel avec John Turi avec qui elle réalise un album éponyme dont l’échec commercial brise le groupe. Ecumant les bars et les restaurants pour vivre de son art, elle se fait remarquer par le label Portrait Record qui lui fait signer un contrat d’album : “She’s so unusual” sort en 1983 et se vend à 6 millions d’exemplaires rien qu’aux USA grâce à sa flopée de tubes : “Girls just wanna have fun”, “Time after time”, “She bop” et “All through the night” tous dans le top 5 du Billboard 100.

Auréolée d’un succès international, elle passe la plus grande partie des années 84 et 85 à tourner dans le monde entier. Ses mélodies accrocheuses et son look extravagant avec force tenues exubérantes et colorations capillaires, font les beaux jours de MTV. Devenue “bankable”, elle est sollicitée pour des projets tels que la BO du film “Goonies” ou le hit caritatif “We are the world”.

Son deuxième album “True colors” sorti en 1986, confirme le premier succès, avec les singles “True colors”, “Change of heart” et “What’s going on”. Trois ans plus tard, un nouvel album plus rock intitulé “A night to remember” peine à convaincre, et seul le single “I drove all night” tire son épingle du jeu.

Les années 90 sont plus difficiles. Ses albums passent alors relativement inaperçus même si elle fait quelques apparitions remarquées dans les opéras rock “The wall” que donne Roger Waters à Berlin après la chute du Mur (1990) et “Tycoon”, adapté de “Starmania”, où elle interprète “The world is stone” (1992) qui aura un joli succès en France. A partir des années 2000, parallèlement à sa carrière musicale, marquée notamment par l’album “Memphis blues” en 2010, elle fait des apparitions dans des séries TV (Gossip girl, Bones) puis participe à shows de téléréalité.

Elle renoue avec le succès en 2013 avec sa comédie musicale “Kinky Boots” qui est récompensée 6 fois aux Tony Awards. A la même époque, Jean-Michel Jarre la contacte pour participer à son album de collaborations “Electronica“. Ils co écrivent le titre pop “Swipe to the right” où Cyndi fait la démonstration de sa signature vocale si caractéristique.

JMJ : “Les gens se demandaient, bizarre, pourquoi Cyndi ? Mais pour moi c’est la première Lady Gaga. Elle est une enfant de la nouvelle vague de New York, une enfant de MTV. Elle est folle, adorable, gentille et l’une des musiciennes les plus accomplies que j’ai jamais rencontrées. Elle peut faire du blues, de la pop, du rock et des comédies musicales comme Kinky Boots, qui lui a valu un Tony Award. Elle est un grand défenseur des droits des LGBT et c’est tellement drôle de sortir avec elle…” (hotpress.com 16/08/2016)
“Tous ceux qui sont dans l’album sont des “geeks”, des passionnés du son. La voix de Cindy Lauper m’a toujours étonné. Elle a inventé l’auto-tune, mais dans son larynx! C’est naturel pour elle. “Swipe To The Right”, le morceau avec Cindy est, en fait, une “love song” assez “dark”qui parle du sentiment amoureux à l’époque de Tinder.” (lecho.be 23/04/2016)

Site officiel : http://cyndilauper.com/

::Participations aux albums::

  • 2016 – Electronica 2 (titre : “Swipe to the right”)

Nombre de consultations de cet article : 55