Jarre-nimes-14-07-2016-compte-rendu-vintage13

Compte-rendu du concert de Nîmes (14/07/2016) par Vintage13

Jarre-nimes_14-07-2016_01Arrivé devant les arènes en fin de matinée vers 11h pendant le défilé militaire et juste avant que le Tour de France ne passe aux portes de la ville (d’ailleurs les arènes ont été survolés pendant le Tour où l’on distingue la scène), au même moment je vois passer deux semi-remorques qui contenait tout le matériel et j’ai pu voir le déballage de la scène contenu dans les deux camions, il y en avait des caisses et du matos, impressionnant de voir tous ces techniciens rodés au millimètre et il n’y avait pas un centimètre de perdu dans les remorques !

Juste après petite discussion bien sympa entre fans du forum.
Ensuite, arrivé de JMJ avec Claude, Stéphane, Louis, Fiona,… dans une voiture de location vers 15h, un petit soundcheck aux alentours de 16h (seul Conquistador, Oxygène 8, Brick England, Immortals et Glory ont été répétés). Il préviendra d’ailleurs sur scène juste avant The Time Machine qu’il n’avait pas pu vérifier la harpe laser dans l’après-midi en raison du vent mais elle a très bien fonctionné dès le premier son durant tout le morceau.

Longue attente entre 18h et 19h30 devant les barrières avec un froid, du mistral et même un peu de pluie.
Puis une fois rentré dans la fosse, on s’aperçoit qu’il y a aussi des sièges alors que la piste devait être exclusivement debout à la base. Les organisateurs ont sans doute rajoutés les chaises pour “combler” la fosse qui n’a été qu’au deux tiers rempli, les gradins en revanche ont fini par bien se remplir (certaines personnes rencontrés disait s’être décidé au dernier moment grâce à la promo de la catégorie 2). Avec vcstrois on se choisit un emplacement vers le milieu de la fosse pas trop près de la scène pour profiter de l’effet 3D des rideaux de Leds.

Première partie de Koudlam assez courte, un son épouvantable, je ne connaissais pas bien son univers mais je n’ai pas du tout aimé, avec vcstrois nous l’avions même pas reconnu à tel point que nous pensions que c’était Télépopmusik que nous connaissions encore moins. Viennent ensuite le groupe Télépopmusik, c’était un peu mieux, une bonne ambiance s’installe que des gens sont déjà debout devant la scène et sur les côtés aux abords des sièges, je retiens notamment de cette première partie une reprise sympa du titre “Fade To Grey” de Visage.

JMJ viendra en effet assez tard vers 23h, mais pour deux raisons: dans l’après-midi un agent de sécurité bien sympa au passage nous explique que la mairie prévoit de tirer le feu d’artifice un peu plus loin des arènes à la fontaine d’eau dans le centre de la ville vers 22h45 donc entre la première partie et le début du concert de JMJ sauf que l’on ne le verra pas puisque la préfecture à finalement annulé le feu en raison du vent. Deuxième raison: les panneaux de Leds suspendus devant n’étaient pas encore tous installés, ils ne descendaient pas encore jusqu’au sol, les techniciens ne les ont rajoutés seulement pendant cette demi-heure de pause pendant qu’il était diffusé “En attendant Cousteau”, soit ils ont attendu le dernier moment pour les brancher car le vent à soufflé toute la journée soit ils gênés pour placer les instruments des musiciens des premières parties…

Concernant la tracklist, la même qu’à Bayonne, Rendez-Vous 4 juste avant Stardust et donc pas de Chronologie 4. Une vingtaine de titre au total donc mais qui s’enchainent très vite en 1h30 ! pas beaucoup de transitions entre des morceaux qui durent pas plus de 3 ou 4 minutes, Equinoxe 7 très court aussi. Ce format permet aussi d’avoir les gens debout du début jusqu’à la fin du concert, après la première partie beaucoup de gens se rassis en attendant mais contrairement à la tournée 2010 où il fallait attendre Rendez-vous 4 ou Chronologie 6 pour que les gens se lèvent, là on s’est levé dès les premières notes de The Heart Of Noise, il y avait peut-être 1/5 ème de la fosse pas plus qui est resté assis derrière. Un très beau concert, le son meilleur que sur les premières parties, l’acoustique de ce magnifique endroit doit être plus difficile à maîtriser qu’un Zénith. Il y a beaucoup moins d’éffet lasers qu’en 2010 mais on en prend plein les yeux grâce aux panneaux de Leds, je manque peut-être de recul mais je trouve ce concert bien mieux musicalement et visuellement un cran au-dessus des tournées 2009/2011.


Photos :

Jarre-nimes_14-07-2016_02 Jarre-nimes_14-07-2016_03 Jarre-nimes_14-07-2016_04 Jarre-nimes_14-07-2016_05 Jarre-nimes_14-07-2016_06 Jarre-nimes_14-07-2016_07 Jarre-nimes_14-07-2016_08 Jarre-nimes_14-07-2016_09 Jarre-nimes_14-07-2016_10 Jarre-nimes_14-07-2016_11 Jarre-nimes_14-07-2016_12

Nombre de consultations de cet article : 53