Marvin_1

Hank Marvin (1988-1989)

Hank Marvin est un guitariste anglais, né en 1941 à Newcastle. Il est immédiatement reconnaissable grâce à ses larges lunettes, ses tenues de scène, souvent bariolées, et sa guitare Fender rouge et blanche. C’est l’un des guitaristes européens le plus souvent cités comme référence par quelques-uns des meilleurs joueurs de rock et de blues : Jimmy Hendrix, Jeff Beck, Mark Knopfler, Eric Clapton, George Harrison, David Gilmour, Brian May, Carlos Santana, Mike Oldfield, pour n’en citer que quelques-uns.

Le jeune homme s’est fait connaître dans le monde entier avec le groupe mythique “Les Shadows” dès 1958. Avec l’autre pilier du groupe, Bruce Welch, à la guitare rythmique, Tony Meehan et Jet Harris complètent la première mouture du groupe. Ils sont les premiers à faire rentrer le rock’n’roll en Europe. Mais c’est l’arrivée de Cliff Richard qui va former la configuration “classique” du groupe.

Le succès du quatuor, à géométrie variable, est phénoménal et tient en quelques chiffres : 520 millions d’albums vendus estimés, le single le plus vendu des années 60, “Wonderful Land”, et une avalanche de hits, notamment en Angleterre, où le groupe est placé au même niveau que les Beatles en terme de notoriété dans les années 60. Leurs singles de cette époque seront numéro un dans le monde entier sauf aux Etats-Unis où ils auront plus de mal à s’imposer.

Le groupe se sépare pour une courte période entre 1971 et 1973 puis en 1990 et Hank Marvin entame alors une carrière solo véritable. Au fil des années, il multiplie les collaborations avec des pointures du rock (Paul Mac Cartney, Brain May, Mark Knopfler) et publie nombre de disques live à intervalle régulier, soit en instrumental, soit avec des chanteurs.

Marvin2

En 1980, Les Shadows sortent une reprise d’Equinoxe 5 comme single. Quelques années plus tard, Michel Geiss suggère à Jean-Michel Jarre de faire appel à Marvin pour jouer sur le disque “Révolutions” le lead de guitare de “London Kid”. Le compositeur, lui même guitariste dans sa jeunesse, retrouve son idole lors des concerts des docks de Londres en 1988 et au Trocadéro le 13 mai 1989 pour interpréter ce morceau en duo.

Jarre : “Je suis probablement l’un des plus grands fans de Hank Marvin. Adolescent, je jouais tous les tubes des Shadows. J’ai décidé d’impliquer Hank Marvin pour un morceau particulier que je voulais écrire pour lui. Je l’ai appelé en Australie parce qu’il vivait à Perth et il était en train de jouer le morceau. Nous avons alors joué ensemble, j’étais dans cette pièce, et lui était en Australie, et nous nous sommes amusés comme des gamins au téléphone.”

Hank Marvin habite depuis 1986 à Perth en Australie. Sa dernière prestation sur scène avec Cliff Richard remonte à 2013 à la Sandalford Winery.

::Participations aux albums::

  • 1988 – Révolutions
  • 1989 – Jarre Live

::Participations aux concerts::

  • 1988 – Destination Docklands (Londres)
  • 1989 – Destination Trocadero

Nombre de consultations de cet article : 387