Tele_Star

Interview à Téléstar (11/01/2019)

Télé Star : Comment vous êtes-vous retrouvé à présenter Winter of Moon, qui va célébrer les 50 ans de la conquête spatiale ?

JEAN-MICHEL JARRE : Arte me l’a proposé alors que je finalisais mon dernier album, Equinoxe Infinity. Je suis fan de cette chaîne ! De façon impertinente, Arte célèbre cet hiver le premier pas de l’homme sur la Lune, qui a eu lieu au cœur de l’été.

Précisément, que faisiez-vous le 21 juillet 1969 quand, à 3h50 du matin, heure française, Neil Armstrong a posé son pied sur le sol lunaire ?

J’avais 20 ans et nous avions organisé, avec des potes, une fête en mettant la télé à fond et en faisant une partie de ping-pong avec des balles aux couleurs de la Lune. Ce qui rend ce moment particulier, c’est que l’événement, pour nous Européens, a eu lieu en pleine nuit. Cela a ajouté du romanesque.

L’aérospatiale vous passionnait-elle ?

Enfant, pas plus que ça. Mais, avec ma musique, j’ai une connexion avec l’espace. Pas forcément sidéral, mais vital ; lié à notre environnement. Même si nos synthés ressemblent aux consoles de la Nasa ! Mais à l’origine, il y a un film qui m’a marqué: 2001 : l’odyssée de l’espace, de Kubrick.

Si la possibilité vous avait été donnée, auriez-vous tenté d’aller dans l’espace ?

Je m’étais inscrit sur une liste ouverte aux civils, il y a une trentaine d’années. Maintenant c’est un peu tard, j’ai 70 ans…

Une fois que l’intelligence artificielle saura écrire des livres et créer de la musique à notre place, que nous restera-t-il ?

Je n’ai pas la réponse, mais ce ne sera pas forcément négatif. Nous avons toujours su nous adapter au progrès…

Votre père, Maurice Jarre, ayant été un illustre compositeur de musiques de films, vous vous êtes interdit d’en faire…

Je me suis réconcilié avec mon père, qui n’est plus, et, ce problème réglé, j’ai passé du temps à Los Angeles. Normalement, je devrais bientôt faire une musique de film !

Article lu 57 fois