studio-pro-soloist

ARP Pro Soloist (1972)

Encore un synthé assez simpliste, destiné à compléter les orgues des années 70, construit entre 1972 et 1977, monophonique, et doté de 30 sons d’usine. Son intérêt se situe dans le clavier, sensible à la vélocité (force de frappe de la touche) et à un aftertouch qui permettait de faire varier le volume, le filtre, le vibrato et la hauteur (bend).

Nombre de consultations de cet article : 78