Tous les articles par KnarftheDwarf

Auteur de nombreuses fiches instruments sur le site. Morceaux préférés: Ethnicolor 1 (version live à Lyon en 1987), Les Chants Magnétiques 1 et 3, Dernier Rendez vous, Ethnicolor 2.

Roland CR 8000

Boite à rythme avec 13 sons (kick, snare, toms, open/closed hihats, cymbal, cowbell & congas…), des rythmes pré-programmés, un réglage du volume pour chaque son mais aussi la possibilité d’enregistrer en mémoire interne 8 rythmes créés par l’utilisateur. Une sorte de prémisse de la fameuse TR808.

Article lu 219 fois

Vox Continental

Orgue véritablement mythique, car c’est notamment THE orgue des Doors, qu’on entend sous les doigts endiablés du regretté Ray Manzarek entre autres dans “Light my fire”. Reconnaissable de loin à sa couleur orange, son clavier inversé (les touches blanches sont noires et réciproquement) et un son souvent copié (comme pour les Hammond) mais jamais égalé.

Article lu 96 fois

Korg/Keio Doncamatic Mini Pops

Une boite à rythme, assez rare celle-la, mais intéressante. Certes, elle ne propose que 9 rythmes pré-enregistrés (Waltz, Samba, Rhumba, Bossa Nova, Tango, Slow Rock, Swing, Rock1, Rock2) mais il était possible de modifier les sons de la Bass Drum, du Snare et de la Cymbal. Aussi utilisée par Air (et donc machine que l’on entend, sérieusement retraitée, sur Close your eyes).

Article lu 190 fois

Korg KR 55 (1979)

Boite à rythme construite à partir de 1979. Utilisant 12 sons (Bass Drum, Snare Drum, HiHat open, HiHat Close, Cymbal, Low Conga, High Conga, Rim Shot, Claves, Cowbell, Tom Tom 1, Tom Tom 2), elle propose 48 rythmes pré-enregistrés (Waltz, Jazz Waltz, Rock, Ballad, 5/4 Beat, Mambo, Rumba, Beguine, Pops, Rock, Disco, Foxtrot, Shuffle, March, Swing, Bossanova, Chacha, Samba, Afro, Enka, Tango, Habanera, dont certains en plusieurs variations). Les volumes des instruments étaient réglables. Outre Jarre, cette boite à rythmes a été utilisée par Depeche Mode à leurs débuts.

Article lu 201 fois

Alesis Ion (2003)

Excellent instrument de Alesis qui n’a, hélas, pas connu de gros succès commercial (une années de production seulement, en 2003). Basé sur un puissant processeur (DSP) développé par Alesis, le Ion dispose de trois oscillateurs, 2 filtres multimodes (avec 16 types de filtres chacun), 4 enveloppes, 2 LFO, un modulateur en anneau, la FM, un sample & hold, quatre multi-effets, un vocoder, un arpégiateur, 30 boutons, 3 roues (1 pour le pitch bend, 2 assignables), 512 mémoires… Une vraie bête de course, une sorte de version plus abordable et numérique du colossal Andromeda A6 de la même marque. Klaus Schulze a carrément enregistré un disque de démonstration de cet instrument…

Article lu 143 fois