Gorillaz_2

Gorillaz (2017)

Les amis Damon Albarn, leader du groupe britannique Blur, et Jamie Hewlett, illustrateur et bassiste, tous deux nés en 1968, deviennent colocataires à Londres en 1997. C’est en regardant MTV que les deux compères ont l’idée de créer un groupe virtuel. Le concept : Albarn compose avec des invités variés des titres éclectiques teintés de rock et de trip hop qui sont visuellement interprétés par les personnages animés de Hewlett. Les quatre membres de Gorillaz sont alors créés : le chanteur et claviériste aux cheveux bleus 2D, le bassiste verdâtre Murdoc Niccals, la petite guitariste asiatique Noodles et le batteur black rondouillet Russel Hobbs. Leur premier EP “Tomorrow comes today” est publié en 2000.

Il faut attendre l’année suivante pour que sorte le fameux single “Clint Eastwood” qui devient 4ème des charts au Royaume Uni. Il précède de peu la sortie de l’album éponyme du groupe qui se classe 3ème. Trois autres singles dont “19-2000” en sont extraits avec succès. Hewlett décline le concept Gorillaz en créant un site web et un DVD interactif rempli de clips, de courts métrages… Un premier projet de film est finalement abandonné.

Le 2ème album de Gorillaz, “Demon days“, est disponible en 2005. Il a un succès retentissant en Europe, N°1 en Grande Bretagne et en France, mais aussi aux USA. Trois des quatre singles, dont “Feel Good Inc.” avec De La Soul, figurent dans le Top 10 britannique. Les récompenses pleuvent notamment pour leurs vidéos. Le groupe animé en 3D est sur la scène des Grammy Awards l’année suivante avec une Madonna également virtuelle. Des projets visuels parallèles (DVD, documentaire, autobiographie, figurines, etc.) voient le jour.

En 2010, paraissent deux albums coup sur coup : “Plastic Beach” qui concentre une pléiade d’invités (Snoop Dog, Lou Reed, Bobby Womack…) puis “The fall” entièrement composé sur iPad pendant la tournée américaine du groupe et distribué gratuitement. Puis, dès 2014, Albarn et Hewlett commencent à travailler sur le 5ème album de Gorillaz. En janvier 2016, Albarn rencontre Jean-Michel Jarre lors d’une soirée de récompenses à Paris. Les deux amateurs de claviers visitent mutuellement leurs studios et l’idée d’une collaboration fait son chemin.

Albarn : “Je suis fan de [Jean-Michel Jarre], de sa musique, il aime les claviers depuis son plus jeune âge. Il est certainement l’homme qui a le plus de synthétiseurs et de claviers au monde. Je lui ai fait visiter mon studio à Londres, nous avons échangé des maquettes et lorsqu’il m’a invité à visiter le sien en région parisienne, j’étais enchanté d’accepter son invitation.” (leparisien.fr 06/05/2017)

Albarn, Hewlett et leurs collaborateurs se rendent au studio de Bougival en avril 2016 pour enregistrer plusieurs pistes. Jarre sera finalement crédité comme co-compositeur pour les titres “We’ve got the power” et “Momentz” sur l’album “Humanz” sorti le 28 avril 2017. Le lendemain de la sortie, le compositeur français fait aussi partie des invités de l’album à le jouer sur scène à Londres avec Albarn.

JMJ : “Damon Albarn est venu dans mon studio à Paris. On a passé trois jours ensemble à travailler sur plein de morceaux. On a jammé et joué sur tous les claviers. C’est un grand amateur de synthés. Le groupe a fait un concert secret il y a quelques jours. Je suis venu pour un morceau. Je me suis retrouvé sur scène avec Noel Gallagher, De La Soul et plein de gens qui ont collaboré à l’album. C’était très sympa !” (journaldemontreal.com 06/05/2017)

Site officiel : http://www.gorillaz.com/

::Participations aux albums::

  • 2017 : Humanz (titres : “We’ve got the power” et “Momentz”)

::Vidéos::

  • Damon Albarn raconte sa rencontre avec Jean-Michel Jarre : voir sur leparisien.fr
  • Le clip de “We’ve got the power” : voir sur YouTube

Article lu 52 fois