“Où va le monde (de l’art) ?” sur France Inter avec Michel Granger

(…) Alors que l’écologie n’était pas encore au cœur de l’actualité, Michel Granger avait adopté la planète Terre comme personnage de ses oeuvres, représentée comme un colosse aux pieds d’argile, qui souffre d’une moindre épine plantée dans le pied. Article d’origine.

Nombre de consultations de cet article : 17