Revue de presse lyon 1986

Revue de presse – Lyon, un concert pour le Pape (1986)

Revue de presse sur le concert géant de Lyon en 1986.1) “Le spectacle racontera l’histoire de l’humanité et célébrera la communication et la paix entre les hommes. Le tout en images accompagnées par la musique de Jean-Michel Jarre extraite de ses albums, mais avec des , » morceaux de liaison » inédits, et réarrangée pour être interprétée par un orchestre imposant : Jarre au synthétiseur sera accompagné de ses propres musiciens (saxophones, cors et trombones), mais aussi de huit violons et de huit cuivres de l’opéra de Lyon et de I’orchestre de Lyon, ainsi que de deux choeurs réputés: « la Cigale », une centaine d’enfants, et « le Cantrel », une quarantaine de femmes, le tout installé sur un podium au bord de la Saone devant le palais de justice. (…) Personnel nécessaire : 220 techniciens installés depuis quinze jours sur une incroyable arche de Noé, un bateau-restaurant au look » croisière sur le Nil » venu spécialement d’ Avignon et amarré au quai. On y sert 250 repas midi et soir et Jean-Michel Jarre et Charlotte Rampling partagent leur rosbeef purée avec des costauds barbus et des spécialistes du pétard au regard allumé.”
(…)
2) “Parmi les nombreux effets spéciaux prévus pour dispositif scènique, citons notamment une série de projections d’images en fondu enchaîné, une batterie de projecteurs type D.C.A. pour illuminer le ciel, des feux d’artifice, etc ; le tout commandé par ordinateur et supervisé par une équipe de soixante techniciens. Comme d’habitude, Jean-Michel Jarre voit grand sur le plan de I’animation graphique et des jeux de lumière, qui sont prétexte ici à mettre en valeur Lyon, son architecture et ses habitants.” (…)
3) “Sur les quais, on entend relativement bien, mais dès que I’on s’éloigne, les sirènes des policiers couvrent les sons du Fairlight. Heureusement, la radio NRJ a eu la géniale idée de retransmettre en direct le concert; on pouvait alors prendre une bouffée d’«Oxygène» ou entre-voir un «Equinoxe» grâce aux autoradios des voitures bloquées dans les embouteillages, pour le moins inextricables.”
(…) “Son coût ? a peu près identique à celui de la visite du Pape : 10 millions de francs. Des marques et sociétés, telles que Philips, Carrefour, la Fnac, entre autres, ont pu en financer la moitié. Seize entreprises techniques (sono, lumières, lasers, informatique, …) – au total 230 personnes – ont travaillé pour ce show. La veille du concert, le Pape a vidé la ville ; le centre est quasiment désertique. Quelques badauds couverts de badges officiels – c’est obligatoire pour se déplacer – attendent près du Palais de Justice dans I’espoir de voir la star arriver pour les répétitions.”
(…)
4) Jean-Michel JARRE : “Après Houston, je voulais faire un concert à Lyon qui est ma ville natale. J’aime le côté secret florentin de cette cité, son architecture où se chevauchent, se confrontent des tas d’époques, des tas de styles. Le maire a répondu à mon désir en me proposant de faire un concert pour la venue du pape. (…) J’ai rencontré [le Pape] la veille du spectacle. II m’a dit qu’il était très heureux de cette initiative, que pour lui il y avait une grande complicité entre la musique et la religion. II parait même qu’il a plusieurs de mes disques. Si je suis croyant ? Je suis d’une famille catholique mais je ne pratique pas. Disons que je crois en un absolu. Je crois en tout cas, fermement qu’on va vers une époque où le sacré, la spiritualité vont reprendre leur place. « Le XXIè siècle sera sacré, ou ne sera pas», disait Malraux. II avait raison.”
(…)
5) “Comme pour son mégaconcert » de Houston, le capitaine Jarre a sorti sa batterie de lasers, ses effets spéciaux très « Guerre des étoiles », ses projecteurs type D.C.A., sa pyrotechnie sophistiquée. Le tout commandé par ordinateur et supervisé par une même équipe technique, Mais les projections différent. Pour Lyon, Jarre a choisi le thème de la communication. Des images de mains, de regards, de visages, de planètes, alternent en fondu enchaîne. Et puis le décor Iyonnais n’a rien à voir avec les buildings de Houston. Ici Jarre joue sur l’horizontalité.”
(…)
6) “Cette fête profane, comme celle du 8 decembre, qui éclaire aussi tout Lyon de ses lumignons chaque année, n’était-ce pas à chacun de la faire? C’est la voie qu’a choisie cette famille, réunifiée autour du surprenant tandem Jean-Paul Il-Jean-Michel Jarre : le Pape pour la maman, le compositeur pour les enfants. De même ces jeunes Maghrébins descendus de l’Est lyonnais, du côté des Minguettes. Ont-ils débarqué place, Bellecour pour le Pape ou pour la musique ? « Pour les deux, pour le Pape et pour Jarre », affirment-ils. Pour eux, musulmans, et pour beaucoup d’autres, ce dimanche soir a Lyon, le plus court chemin vers 1′Eglise et son chef passait par Jean-MicheI Jarre… ”
(…)
7) “Vers 22 heures, la machinerie de Jean-Michel Jarre s’ébroue comme le grand paon. La scène verdit, tandis que des pinceaux lumineux balaient la voute céleste. Sous un grondement électronique croissant, les quais de la Saone s’illuminent. Des flaques de lumière se répandent sur les toits. La colline de Fourvière s’embrase lentement. Dessous, les lasers incendient les jardins du Rosaire.”
(…)
8) “JMJ : II y a une parlie de la sono qui a été coupée par le public voilà pourquoi on n’entendait rien à cerlains endroits. La foule était tellement dense que personne n’a pu aller récupérer le truc. ”
(…)
9 ) “Personne ne pourra reprocher à Jean-Michel Jarre de ne pas avoir rempli son contrat, de ne pas avoir satisfait à la fois une foule venue pour la beauté du spectacle, et une Eglise Iyonnaise qui, a la limite du péché d’orgueil, pouvait se donner l’illusion que toute la ville avait les yeux tournés vers Fourviere, en I’honneur de son souverain.”

:: Sources ::
(1) Et ce soir Lyon explosera de lumière et de musique. 5 OCTOBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=834

(2) Jean-Michel Jarre embrase Lyon 1 OCTOBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=814

(3) Rendez-vous Lyon 1 NOVEMBRE 1986, Sono
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=845

(4) Jean-Michel Jarre le magicien n’a qu’un rêve : dormir 1 NOVEMBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=816

(5) Sous les lasers de Jarre 6 OCTOBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=840

(6) La fête profane 6 OCTOBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=838

(7) Les canons à musique de Jean-Michel Jarre 6 OCTOBRE 1986, La Croix
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=836

(8) Jean-Michel Jarre : the essential, 1 NOVEMBRE 1986, Music Video Systems
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=818

( 9 ) L’éblouissante d’un enfant prodige 6 OCTOBRE 1986 (Non sourcé)
http://s177414042.onlinehome.fr/ToutJarre/?p=842

Nombre de consultations de cet article : 575