Narumi Hérisson (2020)

Narumi Omori, alias Narumi Hérisson, alias Vega Voga, est une musicienne et une photographe japonaise née à Tokyo. Petite, elle apprend le piano classique au Conservatoire. Ado, elle fait partie d’un groupe qui joue des reprises. Passionnée par la langue et la culture françaises (les compositeurs Debussy, Ravel, Satie… les auteurs Céline, Rimbaud, Mandriargues… les réalisateurs de la Nouvelle Vague…), elle décide de venir étudier à Paris en 1994. Elle ne repartira plus. Après des études de stylisme, elle travaille pour des magazines de mode japonais, devient assistante du couturier Christophe Lemaire, ouvre une boutique de vêtements vintage, vend ses photos de chanteurs.

Elle se passionne aussi pour la musique électronique et les synthés. Au début des années 2000, elle accompagne aux claviers le groupe français Télépopmusik en tournée. C’est lors de répétitions avec ce groupe qu’elle rencontre l’un de leurs chanteurs, le britannique Michael Giffs (alias Mau, alias Maik) avec qui elle partage ses goûts artistiques. En 2009, les deux amis s’associent au guitariste suédois Leo Hellden pour former le groupe Tristesse Contemporaine qui sort trois albums entre 2012 et 2017 et produit quelques remixes.

C’est fin 2014 qu’elle est choisie comme claviériste (basse et mélodie) par Jeanne Added, alors encore quasi inconnue, pour sa résidence aux Trans Musicales de Rennes. Suit en 2015 une première tournée de plusieurs dizaines de dates non stop jusqu’à l’été. Parallèlement aux tournées marathon de la Rémoise, elle collabore avec Paul Rannaud (pour le duo Nature Morte) et avec Pilooski (sur le EP “Isola”). Elle compose aussi plusieurs titres de “library music” pour le label Cezame. En 2019, elle remixe un titre de Rinôçérôse. En décembre, elle suit Jeanne Added pour un concert à Tokyo, sa ville natale.

Le 6 mars 2020, Jean-Michel Jarre l’invite à se joindre à Claude Samard pour l’accompagner aux claviers lors de son concert au festival Azimuth de Al Ula en Arabie Saoudite. Elle prend ainsi la place laissée vacante par Stéphane Gervais.

“Depuis très longtemps, je voulais travailler avec une musicienne et ça ne sait jamais fait. Puis j’ai eu l’opportunité de rencontrer une personne extraordinaire, en tant que musicienne mais aussi en tant que personne. Elle s’appelle Narumi. Elle est japonaise. Elle est excellente claviériste et elle s’est très vite intégrée à la vieille équipe. Elle a travaillé dur pour donner le meilleur jeu possible lors de ce concert dans le désert. Je dois dire que j’ai été totalement enchanté de cette collaboration, et si elle le veut bien, nous retravaillerons ensemble dans le futur.” (facebook.com/jeanmicheljarre 17/03/2020)

::Sites officiels::
Narumi Hérisson : Facebook, Twitter, Instagram
YouTube
Tristesse contemporaine : tristessecontemporaine.com,
Facebook

::Participations aux concerts::

  • 2020 – Festival Azimuth, AlUla, Arabie Saoudite

Article lu 200 fois