M83_1

M83 (Anthony Gonzalez) (2015)

Anthony Gonzalez naît et grandit à Antibes dans une famille modeste. Il apprend le piano dès 5 ans. Il est nourri de dessins animés japonais et de séries de science fiction, mais c’est Jean-Michel Jarre qui lui révèle sa vocation pour la musique électronique.

“A 6-7 ans, je me rappelle d’une soirée où l’on regardait la télévision en famille. C’était un live de Jean-Michel Jarre. Il y avait un côté très futuriste dans le son, comme dans le visuel. Cette musique électronique a été pour moi un vrai choc !” (www.streetpress.com, 25.11.2011)

Après s’être fait offert un petit synthé pour Noël, il confirme cette passion petit à petit à l’écoute des groupes allemands des années 70 que lui fait découvrir son frère aîné. Anthony Gonzalez rencontre ensuite Nicolas Fromageau, lui aussi passionné de musique électronique, dans leur lycée d’Antibes. Ils fondent en 1999 leur groupe M83, du nom d’une galaxie. Leur premier album éponyme sort en 2001 mais c’est deux ans plus tard, avec leur 2ème disque “Dead Cities, Red Seas & Lost Ghosts“, que vient la consécration, notamment aux Etats Unis. Une tournée mondiale suit, à l’issue de laquelle Fromageau quitte le groupe.

Après quelques remixes, notamment pour Goldfrapp et Placebo, Gonzalez planche sur le 3ème album “Before the dawn heals us” qui est dans les bacs en 2005. Après une tournée aux Etats Unis, il compose en 2007 une série de titres “ambient” réunis sur le disque “Digital Shades Vol. 1”. L’année suivante, est publié l’album “Saturdays = Youth”, très inspiré des années 80. M83 tourne ensuite avec plusieurs groupes dont Dépêche Mode.

2011 voit la sortie du double album “Hurry up, we’re dreaming” dont l’extrait “Midnight city” va connaître le succès en France, du fait de son utilisation pour une pub de voiture et pour l’Euro 2012, mais aussi à l’étranger où le titre est repris dans des séries ou des films. D’autres morceaux du même disque seront aussi empruntés pour la publicité ou le cinéma. C’est ainsi que Gonzalez, qui vit déjà à Los Angeles, est approché par Hollywood pour réaliser la BO du film “Oblivion” avec Tom Cruise l’année suivante.

Après un de ses concerts à l’Olympia, Jean-Michel Jarre le rencontre et lui propose de participer à un album de collaborations. Il lui propose une maquette sur laquelle Anthony peut travailler et développer ses idées.

“Jean-Michel Jarre est pour moi «Le» pionnier. Il a tant fait pour la musique électronique. Spécialement pour ma génération d’artistes : Daft Punk, Phoenix, Justice… Pour moi c’était une opportunité extraordinaire de collaborer avec un de mes artistes préférés de tous les temps. […] La démo était profondément puissante tout de suite, et très mélodique. Nous pensons tous les deux que la mélodie est la chose la plus importante en musique. C’était une démo parfaite pour que je puisse commencer. Elle m’inspirait et je voulais donner tout de suite quelque chose en retour. J’étais très excité de travailler dessus.” (Track story youtube.com 15.05.2015)

Le 17 mars 2015, est mise en ligne la bande annonce du documentaire “EMIC : an Interstellar Time Capsule Film” illustré par le titre “Glory”, écrit et interprété par JMJ et M83. Ce morceau est ensuite en vente par téléchargement le 15 mai.

JMJ :”Je voulais vraiment qu’il chante parce que ce que j’aime c’est qu’il utilise sa voix non seulement comme un chanteur, mais comme quelqu’un qui utilise un instrument. J’aime l’ambiguïté entre le son naturel et la façon dont il traite les voix.” (www.getinpr.com 15.05.2015)

Site officiel : http://ilovem83.com/

::Vidéos::

  • “Jean-Michel Jarre with M83 – Track Story” à voir sur YouTube
  • Le clip de “Glory” : à voir sur YouTube

::Participations aux albums::

  • 2015 – Electronica 1 : The time machine (titre “Glory”)

Mis à jour le 12.03.2016

Nombre de consultations de cet article : 867