RMI computer keyboard

RMI Computer Keyboard (1974)

RMI Computer Keyboard (1974)Commercialisé en 1974 par la société américaine Rocky Moutain Instruments, le Keyboard Computer One fut le premier synthétiseur numérique portable commercialisé. Le KC-1 disposait d’un clavier 61 notes inclu dans une coque en plastique noire.

Tirant parti d’une technologie mise au point par la firme Allen Organs, le KC utilisait trois canaux sonores dont le volume était réglable par autant de pédales. Les deux premiers canaux étaient réglables par toute une série de boutons, tandis que la troisième était réservée à un générateur de bruit. L’instrument était polyphonique 29 voies, mais quatre voies de polyphonie étaient ajoutées quand on insérait une carte perforée dans la machine. En effet, l’instrument diposait d’un lecteur de cartes perforées qui permettait de lire des sons pré-programmés en usine.

Le KC-1 fut remplacé en 1975 par le KC-2.

Jean-Michel Jarre utilisa le KC-1, sur les recommandations de Michel Geiss, sur “Oxygène”. L’instrument utilisé par Jarre fut l’objet d’un concours dont il était le premier prix (dédicacé par le maître qui plus est…) dans une révue muisicale américaine, dans les années 90.

Article rédigé par Knarf the Dwarf.

Nombre de consultations de cet article : 446