Archives pour l'étiquette Synthé 90’s

Waldorf Wave / Microwave (1989)

Waldorf Wave / Microwave (1989)En 1987, la société de Wolfgang Palm, Palm Products GmbH (PPG pour les intimes) met la clé sous la porte, criblée de dettes, plombée par le cout dispendieux des recherches entreprises pour le Realizer (une machine multi-synthèse qui s’annonçait très novatrice) et victime, comme d’autres, du choc “DX7”. Elle laisse des machines sompteuses : les Wave 2, Wave 2.2 et Wave 2.3, sans compter un échantillonneur à disque dur (le HDU), des ordinateurs dédiés (Waveterm) et quelques modulaires fabriqués dans les années 70, des machines toujours très haut de gamme… Continuer la lecture de Waldorf Wave / Microwave (1989)

Nombre de consultations de cet article : 328

Roland JD-800 (1991)

Roland JD-800 (1991)“Quand nous nous sommes assis pour concevoir un synthétiseur programmable, il nous est poussé des boutons”.

C’est le slogan de la pub de l’époque, avec un synthé impressionnant couvrant 2 pages A4 !! Je m’en souviens comme si c’était hier tant ce clavier m’a fait rêver à mes débuts, avec mon modeste Yamaha PSS-795 …

Bon trêve de nostalgie, on n’est pas là pour parler de ma jeunesse mais bien pour évoquer un synthé assez emblématique de la fin du siècle des lumières. Continuer la lecture de Roland JD-800 (1991)

Nombre de consultations de cet article : 495

Quasimidi The Raven (1995)

Quasimidi The Raven (1995)Commercialisé en 1995 par la défunte société allemande Quasimidi, cet excellent synthétiseur était clairement dédié aux productions électroniques d’alors (techno, ambient, dance) et propose en ce sens tout un tas de focntionnalités liées à la production de ces genres de musique, à savoir la création “live”. Continuer la lecture de Quasimidi The Raven (1995)

Nombre de consultations de cet article : 358

Quasimidi Sirius (1997)

Quasimidi SiriusDans l’histoire de la musique électronique, l’Allemagne a une place importante. Dans les années 70, beaucoup de pionniers de la musique électronique venaient de là-bas. Citons Tangerine Dream, Ash Ra Tempel, Klaus Schulze, Can, Neu!, Popol Vuh, sans oublier bien sur Kraftwerk. Côté instrumentation électronique, les allemands ont souvent tenu le rôle de concurrents rigoureux, fabriquant des machines aussi novatrices que peu rentables. On peut ainsi citer PPG, Waldorf, Creamw@re, Hartmann qui ont toutes marqué l’histoire de la lutherie électronique mais ont toutes fini par mettre la clé sous la porte – pour parfois renaître, comme Waldorf et Creamw@re. Continuer la lecture de Quasimidi Sirius (1997)

Nombre de consultations de cet article : 347

Novation SuperNova 2 (1998)

Novation SuperNova 2 (1998)La société Novation Digital Music Systems Ltd, installée à Maidenhead (banlieue de Londres), fondée en 1992, s’est fait distinguée en lançant un petit synthétiseur spécialisé dans les sons de basse, la Bass Station.

En 1998, la société lance le SuperNova, un synthétiseur dans la veine des Nord Lead des suédois de Clavia ou des Virus des allemands d’Access, c’est à dire basé sur les principes de la “modélisation analogique”. Continuer la lecture de Novation SuperNova 2 (1998)

Nombre de consultations de cet article : 347

Clavia Nord Lead / Nord Lead 2 (1995 / 1997)

Clavia Nord Lead / Nord Lead 2 (1995 / 1997)La société suédoise Clavia Digital Musical Instruments, fondée par Hans Nordelius et Mikael Carlsson, s’est d’abord fait connaître dans les années 80 avec des batteries électroniques haut-de-gamme, les célèbres dDrum (notamment utilisée par Laurent Faucheux lors de la tournée “Europe En Concert“), composées d’un module générateur de sons (facilement reconnaissable à leur couleur rouge) et des “pads” de grande qualité permettant une grande précision de jeu. Continuer la lecture de Clavia Nord Lead / Nord Lead 2 (1995 / 1997)

Nombre de consultations de cet article : 388

Alesis Andromeda A6 (1998)

Alesis Andromeda A6 (1998)En 2001, alors que les synthétiseurs à modélisation analogique (c’est à dire des instruments numériques qui reproduisent le plus fidèlement possible les synthétiseurs analogiques des années 70) se multiplient (notamment chez les suédois de Clavia, les anglais de Novation, les allemands de Access, sans compter Korg, Yamaha et Roland), le fabricant américain Alesis lance l’Andromeda A6, un véritable synthétiseur analogique. Continuer la lecture de Alesis Andromeda A6 (1998)

Nombre de consultations de cet article : 352