TheOrb_2

The Orb (2016)

Le Britannique Alex Paterson, né Duncan Alexander Robert Paterson le 15 octobre 1959 à Londres, est le co fondateur et seul membre permanent du groupe The Orb fondé en 1988 avec Jimmy Cauty de KLF avec lequel il pratique alors le DJing. A cette époque, The Orb propose une musique ambient incorporant des échantillons dans une salle dédiée du club Heaven de Londres et pose ainsi les bases du style ambiant house.

Ils publient leur premier disque “Kiss EP” en 1989 puis Cauty quitte le duo peu après. Dès lors, Paterson associe différents collaborateurs sous l’étiquette The Orb en commençant par Kris Weston. Parmi eux également, le producteur Thomas Fehlmann, avec qui Paterson collabore dès 1991 pour le premier album “The Orb’s Adventures Beyond The Ultraworld”, et jusqu’à aujourd’hui.


Jimmy Cauty et Alex Paterson

Le succès des sonorités psychédéliques, inspirées par la science fiction, de The Orb atteint son apogée dès 1992 avec le second album “U.F.Orb” qui devient numéro 1 au Royaume Uni et réussit le tour de force de placer le single de 40 minutes “Blue room” dans le top 10. Après l’album “Pomme Fritz” et le projet parallèle FFWD avec Robert Fripp, Weston quitte le groupe en 1994 alors que Fehlmann en devient membre permanent.

Après l’album “Orbus Terrarum” qui voulait rompre avec l’ambient et qui est descendu par la critique à sa sortie en 1995, le groupe publie deux ans plus tard le plus consensuel “Orblivion”. Sur cet album figure le titre “Toxygène“, le single le plus vendu de The Orb, et qui se trouve être un remix du morceau “Oxygène 8” de Jean-Michel Jarre, mais que le Français a refusé, d’où le titre vengeur du morceau !


Toxygène (1997)

A partir des années 2000, The Orb a du mal à garder son aura malgré des innovations comme le recours à des voix sur les albums “Cydonia” (2001) et “Bicycles & tricycles” (2004). A partir de 2005, seuls Paterson et Fehlmann sont encore sur le navire et la place du deuxième prend de l’importance comme sur l’album “Okie Dokie It’s The Orb on Kompakt”.

Les années 2010 sont, elles, marquées par des collaborations rafraichissantes, comme avec David Gilmour sur “Metallic spheres” (2010), ou Lee Scratch Perry sur ” The observer in the Star House” (2012), ou… Jean-Michel Jarre, qui, faisant table rase de leur différend d’il y a 20 ans, leur propose la composition d’un titre commun pour son projet “Electronica 2“.


Thomas Fehlmann et Alex Paterson

JMJ : “Ce n’est pas que je n’aimais pas [leur remix], mais je voulais que la première vague de remixes soit liée au thème et aux textures d'”Oxygène” (dotmusic.co.uk 27/01/1997)
“Et puis comme le label ne l’a pas publié à l’époque, ils l’ont mis sous le titre “Toxygene” sur les “BBC Sessions 1991-2001”. (…) Nous avons convenu que nous devions retirer l’épine et travailler ensemble à nouveau. Quelques années ont passé, mais nous avons finalement tenu cette promesse en composant “Switch on Leon”. (clubbingspain.com 11/05/2016)

“Je pense que son problème était que nous avions oblitéré le morceau de telle sorte que ça ne ressemblait absolument plus à rien de ce qu’était “Oxygène” au départ. Mais, oui, il nous a pardonnés et nous avons fait ce nouveau morceau pour lui il y a un an environ.” (theirishnews.com 25/09/2015)

JMJ : “Cette fois, ils savent que leur version m’a enchantée. Elle est extra. Je me considère aussi comme un de leurs fans absolus. Je les aime follement. “Little fluffy clouds”, “Spanish castles in space” sont tous des thèmes fantastiques ! Je suis passionné par la façon dont ils utilisent des échantillons de voix dans leurs chansons, ils jouent musicalement avec de la danse abstraite mais le collage des voix est si organique…” (clubbingspain.com 11/05/2016)
“[Switch on Leon est] un triple hommage à The Orb, à Robert Moog qui a popularisé le premier synthétiseur, et enfin à Leon Theremin, l’inventeur du premier instrument électronique dans les années 20. Quand j’étais à Moscou, j’ai rencontré un arrière petit fils de ce dernier qui m’a donné un sample original de la voix de son arrière grand-père qui commence le morceau.” (greenroom 09/05/2016)

Site officiel : http://www.theorb.com/

::Participations aux albums::

  • 2016 – Electronica 2 : the heart of noise (titre “Switch on Leon”)

Nombre de consultations de cet article : 34