Tous les articles par Mr Pitch

Auteur de fiches instruments sur le site.

Geiss Digisequencer (1992)

Geiss DigisequencerLe Digisequencer a vu le jour en 1993 pour l’album Chronologie, suivant le principe de son ancêtre le Matrisequencer. Il est en effet construit autour d’une carte mère d’Atari Mega ST modifiée. Michel Geiss et Jean Claude Dubois en ont conçu les plans et c’est Patrick Pelamourgues qui en a réalisé le câblage (avec l’aide d’une certaine Marie-Laure que certains connaissent, si ma mémoire est bonne …)

Article rédigé par Mr Pitch.

Nombre de consultations de cet article : 480

Sequential Circuits Prophet-5 (1978)

Sequential Circuits Prophet-5 (1978)Ce bel instrument fait partie, avec quelques autres, des synthétiseurs analogiques qui ont marqués leur époque.

En 1978, alors que le marché de la musique électronique est sensiblement dominé par les américains, particulièrement par Moog et ARP, une autre société américaine, Sequential Circuits, lance son Prophet-5 dans la bagarre. Ce synthé va faire l’effet d’une bombe. Continuer la lecture de Sequential Circuits Prophet-5 (1978)

Nombre de consultations de cet article : 492

RSF Kobol (1978)

RSF Kobol (1978)La société RSF, fondée par Ruben & Serge Fernandez peut être considérée comme la seule véritable marque francaise ayant pris part à l’aventure des synthétiseurs analogiques.

Lancé en 1978, le Kobol est souvent décrit par les puristes comme le « Minimoog français ». S’il est vrai qu’un air de famille s’en dégage de par son physique (il est intéressant de noter que le profil du Kobol rappelle une courbe d’enveloppe ADSR) et une partie de son architecture interne, la comparaison s’arrête là. Techniquement, les deux machines sont différentes et ont une personnalité, une empreinte sonore différente… Continuer la lecture de RSF Kobol (1978)

Nombre de consultations de cet article : 599

Roland JD-800 (1991)

Roland JD-800 (1991)“Quand nous nous sommes assis pour concevoir un synthétiseur programmable, il nous est poussé des boutons”.

C’est le slogan de la pub de l’époque, avec un synthé impressionnant couvrant 2 pages A4 !! Je m’en souviens comme si c’était hier tant ce clavier m’a fait rêver à mes débuts, avec mon modeste Yamaha PSS-795 …

Bon trêve de nostalgie, on n’est pas là pour parler de ma jeunesse mais bien pour évoquer un synthé assez emblématique de la fin du siècle des lumières. Continuer la lecture de Roland JD-800 (1991)

Nombre de consultations de cet article : 584

Roland D-50 (1987)

Roland D-50 (1987)Apparu en 1987, le Roland D-50 est un des synthés majeurs des années 80 avec le Yamaha DX-7 et le Korg M1.

Ce synthé est à mi-chemin entre la synthèse soustractive et le lecteur d’échantillon de par la fait qu’il utilise des PCM pour générer les attaques des sons, les formes d’ondes typiques de la synthèse soustractive prenant ensuite le relais … C’est ce que Roland a appelé la synthèse « L.A » pour Linear Arithmetic. Vous allez me dire, pourquoi ne pas avoir directement implanté de véritables échantillons en lieu et place de la partie synthèse comme sur le M1 ? Continuer la lecture de Roland D-50 (1987)

Nombre de consultations de cet article : 622

Moog Minimoog (1971)

Moog Minimoog (1971)Rien que le fait de prononcer son nom évoque déjà une grande partie de l’histoire de la synthèse pour beaucoup de gens … Le Minimoog est un peu aux synthés ce que John Wayne fut aux westerns …

Mais comment devient t’on un mythe à ce point ?? Eh bien c’est très simple : En 1969, la marque de synthé R.A. Moog vend des systèmes de synthèse analogique modulaire. Malheureusement, la taille de ces bestiaux est proportionnelle au son : énorme !! Continuer la lecture de Moog Minimoog (1971)

Nombre de consultations de cet article : 593

ARP 2600 (1971)

ARP 2600 (1971)L’A.R.P 2600 n’est pas comme son nom semble l’indiquer une harpe avec 2600 cordes mais bien un synthétiseur et pas un synthétiseur de Mickey…

La société ARP Instruments a été créée par un ingénieur en électronique, Alan R. Pearlman (ses initiales ont donné le nom de la société). Elle sera leader du marché du synthé pendant toutes les années 70 (40% de part de marché). Tout commence en 1969 avec la création de la firme Tonus Inc. qui fabrique des produits électroniques, mais aussi et surtout un gros synthétiseur, l’ARP 2500. Continuer la lecture de ARP 2600 (1971)

Nombre de consultations de cet article : 613