MDB polysequencer

MDB Poly Sequencer

MDB Poly SequencerDans la série “les machines rarissimes que Jean-Michel Jarre a utilisé”, voici le Poly Sequencer, conçu par Eric Lamy, commercialisé par la société française MDB et vendu à un peu moins de dix exemplaires.

Lancé au début des années 80, cette machine est en fait un octuple séquenceur, vendu avec un clavier dédié, qui se présentait sous la forme d’une petite boite logée dans un flight case métallique. La machine pouvait jouer simultanément 8 parties polyphoniques, ce qui était énorme à l’époque.
Tout cela se passait avant l’apparition de la norme MIDI, ce qui n’avait pas du simplifier le travail du concepteur. Il était possible de saisir chaque séquence note par note ou de l’enregistrer “live” avec le clavier fourni. La résolution maximum était 1/256 de noire. Le canal 1 disposait d’un effet “portamento” programmable. En plus des 8 pistes, il était possible d’utiliser un arpégiateur. Il existait un système de sauvergarde des données sur des cartouches ou des disquettes.

Les seuls utilisateurs connus sont Saint Preux et Jean-Michel Jarre. Jarre l’a utilisé pour “Les Chants Magnétiques” et durant les “Concerts en Chine”, relié à des modules RSF (on reste dans l’électronique française!). Frédérick Rousseau, qui accompagnait Jarre dans la tournée et était chargé du MDB avait raconté qu’un soir, lors du lancement de la séquence de départ de “Equinoxe VII”, le MDB avait complètement planté. Il avait du reprogrammer la séquence “en live”, Jean-Michel Jarre lui donnant le tempo par intercom…

Article rédigé par Knarf the Dwarf.

Nombre de consultations de cet article : 690