Samard_1

Claude Samard (2004-)

Claude Samard, guitariste, arrangeur et directeur musical français, diplômé de Berklee (Boston), a fait ses classes avec Jean-Michel Caradec et Jean Musy à partir du milieu des années 70. Tout début des années 80, il s’initie aux synthétiseurs ARP et Prophet avec François Bréant dont il partage l’appartement.

En 1982, il devient l’arrangeur de Philippe Lavil, et collabore en parallèle avec Dick Rivers. Lors de la même décennie, il fait des séances studio pour quelques grands noms de la variété/pop française dont Jean-Jacques Goldman (le banjo sur le fameux “Elle a fait un bébé toute seule”, c’est lui !) et Patricia Kaas. Il devient aussi le guitariste fidèle de l’antillais Ralph Thamar.

Au début des années 90, il crée un spectacle autour de son impressionnante collection de guitares du monde. En 1991, il produit l’album “A journey in the steppe – Shaman voices” de l’artiste Okna Tsahan Zam. En 2000, il joue sur un album de Roger Hogdson (ex Supertramp). Avec deux membres de Tornaod, il fonde le projet Krozal qui donne l’album “Erika et Amoco”. Il participe aux projets d’Alain Simon “Gaia” (2003) et “Excalibur II” (2007) qui lui permettent de travailler avec des pointures internationales comme Midnight Oil ou Zucchero.

Outre des compositions ponctuelles pour Rita Marley, Dick Rivers, Krozal, etc., il écrit également des musiques de films (dont deux ont été primées), de jeux videos (Rayman d’UbiSoft), de CD & DVD pour enfants. Il a aussi trois albums perso à son actif : “Unplugged journey” (1998), “Horizons” (2006), “Vision of China” (2014). En 2004, il fonde la société Studio 124, qui est à la fois un studio d’enregistrement et une maison d’éditions.

Samard2

C’est en 2004 que le producteur de spectacles Alain Bilowus présente Claude à Jean-Michel Jarre dont il devient le directeur musical dès le concert de Pékin. Il gardera ce rôle jusqu’à aujourd’hui. Il fait aussi quelques apparitions à la guitare sur certains morceaux.

“[Jean-Michel Jarre] a besoin d’un directeur musical pour l’aider sur la partie musicale du projet. À chaque étape, je lui montre mon travail, comme l’intégration des invités locaux à Pékin, Gdansk, Merzouga… Alors, je dois l’écouter, avoir beaucoup de réunions préparatoires, des séances d’information pour avoir une plus claire idée de ce qu’il veut.”

Pour la tournée Oxygène de 2007-2008, il a fait tous les relevés “à la double croche” pour tous les instruments d’époque. C’est aussi depuis ces concerts, qu’il est plus impliqué en tant que musicien sur scène, en particulier pour les rythmiques. C’est ainsi que le guitariste est devenu essentiellement claviériste et percussionniste. Il dirige aussi les autres musiciens avec un micro.

JMJ : “Claude est un roc avec de l’imagination. Je lui fait entièrement confiance. Je sais qu’on pourrait jouer sur la lune et qu’il pourrait avoir tout sous contrôle. Dingue et précis.”

Site officiel : www.claude-samard.com

::Participations aux albums::

  • 2004 – Jarre in China
  • 2005 – Live from Gdansk (Koncert w Stoczni)
  • 2007 – Téo & Téa
  • 2015 – Electronica 1 : The time machine
  • 2016 – Electronica 2 : The heart ot noise

::Participations aux concerts::

  • Tous depuis 2004 – Concert d’ouverture de l’année de la France (Pékin)

Mis à jour le 18.06.2016

Nombre de consultations de cet article : 667