Experimental2001_1b

Experimental 2001

Experimental 2001” est un album de Jean-Michel Jarre composé en… 2001. Jamais entendu parler ? Normal ! Car cet album a ceci d’exceptionnel qu’il n’a jamais été publié et que part ailleurs aucun titre n’a jamais été entendu sinon par son entourage. C’est donc un album entier totalement inédit. Pourtant, si on ne connaît à priori pas la musique de cet album, on en sait cependant un certain nombre d’informations à son sujet qu’on se propose de résumer ici.

L’album Métamorphoses sort début 2000 et, malgré d’importants moyens déployés par sa maison de disques Francis Dreyfus Music pour financer le marketing, les clips, les remixes, etc, malgré un contrat de distribution à l’international avec le géant Sony, et malgré le concert géant au pied des pyramides d’Egypte pour célébrer le nouveau millénaire qui aurait du en assurer une excellente promotion, les ventes sont mauvaises. Par ailleurs, Francis Dreyfus est absent de ce concert pour des raisons officiellement familiales pourtant mal digérées par le compositeur. C’est le début d’une animosité croissante entre Jarre et Dreyfus qui se rejettent la responsabilité de l’échec de l’album. L’artiste claque finalement la porte de sa maison de disques historique en 2001.

Entre temps, Jean-Michel Jarre tente de rebondir musicalement et décide de se lancer dans diverses expérimentations de studio pour trouver ce que pourrait être le nouveau son Jarre des années 2000. Il est secondé par son bras droit d’alors, le fidèle Francis Rimbert, à ses cotés depuis 1986 à Houston. De ces séances de studio naissent un certain nombre de titres dans un style en rupture avec les travaux précédents du compositeur et qui n’auraient peut être jamais vu la lumière du jour si Jarre n’est alors rattrapé par ses obligations contractuelles vis-à-vis de Francis Dreyfus Music. Car c’est écrit noir sur blanc : Jarre doit deux albums à son ancienne maison de disques.


Francis Dreyfus et Jean-Michel Jarre se brouillent en 2001

Qu’à cela ne tienne, le compositeur va fouiller dans ses tiroirs et compiler ces dernières expérimentations de studio toutes prêtes. Avec sa nouvelle petite société de production Cream, dirigée par la fidèle assistance Fiona Commins qui l’a suivi dans l’aventure, Jarre bâcle deux titres et deux pochettes d’albums mais soigne tout de même le son avec Joachim Garraud au mixage (et probablement au mastering). Leurs titres : Sessions 2000 et Experimental 2001 !

Le compositeur ne prend pas la peine d’envoyer quelqu’un apporter les CD masters et les illustrations à FDM à qui il les fait parvenir par courrier en décembre 2001. L’équipe de Jarre annonce la sortie prochaine de ces deux albums via le site officiel jarre.net. Dreyfus et son équipe sont peu enthousiastes à l’écoute des deux albums. Ils décident tout de même de sortir Sessions 2000 sans aucune publicité de l’artiste dont la photo ne figure même pas sur la pochette. Les ventes seront médiocres. Quant à Experimental 2001 il passe tout simplement à la trappe. Les deux parties décident d’en rester là et rompent leur contrat.

L’histoire de cet album fantôme dont l’existence même est alors remise en cause par les fans en reste là pendant une dizaine d’années jusqu’au 23 janvier 2013, date à laquelle Francis Rimbert, délaissé par Jarre dans ses nouveaux projets, décide de publier la pochette de sa copie “CDr” du fameux disque sur sa page Facebook dans un post supprimé depuis :

F. Rimbert : “Un peu plus difficile à trouver …. Il tourne souvent dans mon studio quand je ne suis pas devant mon clavier …” (23/01/2013 facebook.com)

Il confie quelques jours plus tard que les toutes les musiques sont inédites, même s’il est difficile à croire que Jarre, grand recycleur de sa propre oeuvre, n’en ait écoulé en douce sous une autre identité. Il révèle aussi que les titres sont simplement nommés Scène 1, Scène 2, etc. Effectivement, d’après le site de la Sacem, il y a neuf titres de Jean-Michel Jarre inscrits à son répertoire, avec d’ailleurs Francis Rimbert crédité comme arrangeur, qui sont Scène I à Scène IX.

:: Track-list ::

1- Scène I
2- Scène II
3- Scène III
4- Scène IV
5- Scène V
6- Scène VI
7- Scène VII
8- Scène VIII
9- Scène IX

Nombre de consultations de cet article : 165