mont-saint-michel-28-07-1993-europe-en-concert

Mont-Saint-Michel (28/07/1993, Europe en concert)

Le concert du Mont-Saint Michel est le premier concert de la tournée de 1993 Europe en concert (présentation détaillée de la tournée). Il a attiré 60.000 spectateurs payants pour des billets au prix de 175 francs. En plus de Swatch, la radio NRJ était partenaire de l’événement.

jean-michel-jarre-mont-saint-michel-1993-feu-d-artifice

Lors de la conférence de presse de présentation du concert, le 15 juillet dans les bureaux de “Manche Expansion”, Jarre était entouré de Pierre Aguiton, président du Conseil général de la Manche, et de Claude Halbecq, président de “Liberté 44”. Les deux hommes ont expliqué que ce concert se voulait un coup d’envoi du cinquantenaire du Débarquement: “Le département de la Manche veut mettre en avant l’idée de mémoire et du temps qui passe. C’est exactement ce que souhaite mettre en avant Jean-Michel Jarre. Voilà pourquoi il nous a semblé intéressant de soutenir ce projet.”

S’il a choisi le département de la Manche pour démarrer sa tournée, ce n’est  tout à fait par hasard : le Mont l’a séduit. Avant de boucler son dossier, Jean-Michel Jarre est venu en personne, incognito, repérer lui-même les lieux : “En lui-même, ce patrimoine mondial (remparts et abbayes sont classés depuis 1874) est une vraie star. Parce qu’il véhicule l’infiniment grand et l’infiniment petit, la vie, la mort. Il permet à la musique d’avoir sa véritable portée. Si j’aime autant porter ma musique à l’extérieur, c’est précisément pour ça.” La date du concert fut choisie de manière à ce que le coefficient de marée soit le plus bas (la marée haute étant à quatre heures du matin). Pour autant, le vent a retardé l’installation des écrans géants.


Les répétitions eurent lieu à l’aéroport militaire de Villacoublay près de Paris. Il faut dire que le site l’exigeait: une bande en dur de 600 mètres de long sur 100 mètres de large!
jarre-mont-saint-michel_swatch

:: Sécurité et financement ::

Pour des raisons de sécurité et d’accueil, 60.000 billets “seulement” ont été mis en vente pour le concert du mont. “Le rythme de vente quotidien en France est de 2 000 billets”. Vingt jours avant le “D-Day”, 20.000 billets avaient déjà été achetés.
Pour accueillir un tel concert, le conseil général a investi 500.000 Francs. “300.000 Francs pour aménager le site sur le plan de sécurité, à savoir la mise en place de passerelles, d’escaliers, mais aussi la réalisation de travaux de voirie. Il a fallu aussi aménager des parkings. Sur les 40 hectares prévus pour recevoir les 20.000 voitures et les 300 cars attendus, 15 hectares appartiennent au domaine public maritime. Le reste à des privés. Mais tous ces parkings seront gratuits“. Les 200.000 francs restants ont servi à la campagne de communication.
“Le conseil général n’intervient donc que sur le plan de l’environnement pour que le spectacle puisse avoir lieu dans de bonnes conditions de sécurité. En aucun cas il n’entre dans le financement de la production proprement dite du concert. Le coût d’un tel spectacle tourne autour de 6 millions de francs. C’est Jean-Michel Jarre et son producteur qui prennent le risque de le rentabiliser”.

Pour les 500.000 francs déboursés par la collectivité, Philippe Bertin estime que “le jeu en vaut la chandelle. Au-delà de l’événement musical, ce concert constitue une formidable promotion pour le département de la Manche : un énorme coup de pub !”

jean-michel-jarre-mont-saint-michel-1993
Le Mont Saint-Michel à quelques heures du concert de Jean-Michel Jarre

Accueillir 60.000 personnes n’est pas une mince affaire. Aussi, pas moins de trois escadrons de gendarmerie seront mobilisés, soit 300 hommes, sous la direction du colonel de gendarmerie Missery. “Ils guideront les spectateurs vers le site et les autres sur des itinéraires de délestage, afin d’éviter la saturation du Mont.” Quant aux éventuels resquilleurs qui s’aventureraient dangereusement à traverser la baie, leur tentative ne servirait à rien puisque l’enceinte du concert sera masquée par des palissades. Toujours sur le plan de la sécurité, une centaine de pompiers seront sur place.


:: Matériel et technique ::

600 tonnes de matériel véhiculés par 42 semi-remorques et 11 bus, 13 millions de watts d’éclairage, et pour la sonorisation, 72 enceintes de 1500 watts et 32 de 600 watts. Neuf tours géantes dont la plus haute atteint 25 mètres.


:: Anecdotes ::

JEAN-MICHEL JARRE IN CONCERT AT MONT ST MICHELEmbouteillages : Les routes étaient petites et le nombre de voitures était très important, du coup, il y a eu un embouteillage monstre aux abords du Mont-Saint-Michel (sans compter les horaires de la marée) Un certain nombre de gens s’y sont pris au dernier moment et n’ont jamais pu accéder au site… Qui était à moitié ouvert une partie de la journée, mais ça c’est un détail. 3.000 personnes qui avaient pourtant payées leurs places n’ont pu voir le spectacle que “de loin”, sur le capot de leur voiture, à l’arrêt, au milieu de dizaines de milliers de “simples curieux” qui eux, n’avaient pas réservées leurs places et l’ont vu comme un son et lumière (plutôt lumière que son d’ailleurs) gratuit comme un autre…
Les français faisaient encore à l’époque l’équation : “Jarre = concert gratuit”. Du coup, quelques-unes des 3.000 personnes se sont montées en association (Les oubliés du Mont) pour protester et récupérer leur argent, en dépit de la promesse d’échanger ses places pour une date de la tournée ultérieure (Jean-Michel évoque ce problème dans l’émission Nulle part Ailleurs du 17 septembre 1993).


Bons petits plats: Le lendemain du concert, Jean-Michel Jarre en mangeant au fameux hotel-restaurant “La Mère Poulard”, dont il a fait son QG, en a profité pour y laisser un autographe.

la-mere-poularde-jean-michel Jarre-1993


:: Liste de morceaux joués ::

1. Chronologie 1.1
2. Chronologie 1.2
3. Chronologie 2
4. Interlude (morceau à la flûte électronique et la guitare uniquement joué ce soir-là)
5. Chronologie 3
6. Chronologie 4
7. Chronologie 5
8. Digisequencer
9. Chronologie 6
10. Chronologie 7
11. Chronologie 8
12. Oxygène 4
13. Rendez-Vous 4
14. Rendez-Vous 2
15. Chronologie 4 (encore)

jarre-mont-saint-michel_presse


:: Liste des villes de la tournée ::

  1. Mont-Saint-Michel, France / 28 juillet 1993 / 60 000 spectateurs
  2. Lausanne, Suisse / 1er août 1993 (jour de la fête nationale suisse) / 40 000 spectateurs
  3. Budapest, Hongrie (initialement prévu à Prague) / 19 août 1993 / 45 000 spectateurs
  4. Bruxelles, Belgique / 24 août 1993 (jour de l’anniversaire de Jean-Michel Jarre) / 75 000 spectateurs
  5. Londres, Royaume-Uni / 28 août 1993 / 50 000 spectateurs
  6. Manchester, Royaume-Uni / 1er septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  7. Marseille, France / 5 septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  8. Berlin, Allemagne / 11 septembre 1993 / 20 000 spectateurs
  9. Berlin, Allemagne / 12 septembre 1993 / 20 000 spectateurs
  10. Montauban, France / 21 septembre 1993 / 40 000 spectateurs
  11. Versailles, France / 24 septembre 1993 / 100 000 spectateurs
  12. Saint-Jacques-de-Compostelle, Espagne / 29 septembre 1993 / 30 000 spectateurs
  13. Séville, Espagne / 2 octobre 1993 / 30 000 spectateurs
  14. Barcelone, Espagne / 6 octobre 1993 / 30 000 spectateurs
  15. Tours, France / 16 octobre 1993 / 40 000 spectateurs

Article lu 45 fois