Archives par mot-clé : Suisse

Chronique sur Mélancolique Rodéo sur la radio RTS (14/11/2019)

Dans Mélancolique Rodéo, son autobiographie parue cet automne aux éditions Robert Laffont, Jean-Michel Jarre retrace lʹincroyable aventure dʹune musique qui agit depuis près de 50 ans comme un prodigieux sésame, lui ouvrant les portes du monde entier. Dans un même souffle, le musicien français ouvre un pan plus douloureux de sa vie personnelle, marquée par un père absent et ingrat. Chronique pPar Nicolas Julliard.

Article lu 23 fois

Longue interview de JMJ à la RTS sur Mélancolique Rodéo (04/10/2019)

Extraits principaux de l’interview audio de Jean-Michel à la Radio Télévision Suisse (première interview das le cadre de sa promotion) à son domicile où le lyonnais évoque les grandes étapes de sa vie, à l’occasion de la sortie de son autobiographie Mélancolique Rodéo. Cette interview a fait l’objet de deux parties, en voici la première en attendant d’en découvrir la deuxième partie.

Article lu 38 fois

Jarre invité de TV5 Monde pour les 50 ans du Montreux Jazz Festival


Jean-Michel Jarre, le pionnier de la musique électronique aux 80 millions d’albums vendus dans le monde est ce lundi soir la star du 50ème Montreux Jazz Festival (dans le cadre de l’Electronica World Tour) pour un mega-show dont il est le recordman incontesté. Il est interviewé par Patrick Simonin.

Article lu 25 fois

Extrait d’une interview à Migros Magazine (Suisse, 11/07/2016)

Jean-Michel Jarre: «La musique électronique a un côté hédoniste mais aussi une part activiste»

Il sera au Montreux Jazz Festival, puis début novembre à l’Arena de Genève. Jean-Michel Jarre, auteur de quarante ans de mélodies cultes, vient défendre en Suisse son dernier album «Electronica»**,composé avec une pléiade d’artistes engagés – et même Edward Snowden!


Un aveu d’abord: je vous connais depuis toujours mais suis resté plutôt incompétent en musique électronique. Et puis j’ai écouté votre double album. Et je me suis dit qu’au fond c’était de la musique avant tout…

Voilà ce que j’ai souhaité avec ce projet que je caresse depuis longtemps: aller à la rencontre des gens que j’aime et qui comptent pour moi. Chaque collaboration se justifie par un artiste que j’admire, dont j’apprécie beaucoup le son, qui m’inspire, etc. Aujour­d’hui la musique électronique est partout. Tout en charriant encore son lot de confusions, aussi. On pense que c’est forcément quelque chose de froid, de désincarné, ou de robotique, voire seulement lié aux dancefloors et aux DJ. Rien n’est plus faux: on la retrouve dans le jazz, dans le classique, dans la musique contemporaine, dans la pop, le rock, le punk. Elle est simplement une autre manière d’aborder le son. Pour moi, elle est un peu comme le jazz avec lequel je vois beaucoup de points communs, paradoxalement. Lire dans le contexte. (Publié dans l’édition MM 28, 11 juillet 2016)

Article lu 28 fois