Baschet_1

Bernard et François Baschet (1988-1990)

Bernard, né en 1917, et François Baschet, né en 1920, sont des créateurs d’instruments acoustiques. Bernard, est un ingénieur formé à l’Ecole Centrale de Paris. Il gère une petite entreprise familiale de bois pendant 15 ans. Mélomane, il apprécie la musique concrète de Pierre Henry et Pierre Schaeffer. François, résistant pendant la guerre, est ensuite enrôlé dans les services secrets du Gaullisme en Argentine jusqu’en 1952. Par souci de moindre encombrement, il fabrique une guitare gonflable et pliante lors d’un tour du monde de plusieurs années. De retour à Paris, il étudie la sculpture le jour et se fait artiste de cabaret le soir. Il décide, en parallèle, de développer son idée de concevoir des instruments nouveaux et propose à son frére de lui apporter son expertise en ingénieurie.


François Baschet

Dès 1952, et pendant 3 ans, Bernard et François mènent des expérimentations acoustiques dans la cave de leur mère. Ils s’intéressent en particulier au principe de la verge vibrante encastrée, non encore utilisé dans la lutherie, grâce auquel des sons internes des métaux, normalement inaudibles, sont irradiés dans l’air. Il découvrent aussi l’influence de la masse, de la surface et de la forme des métaux sur le son qu’ils produisent. Devinant le potentiel d’un tel phénomène pour la musique contemporaine, les deux frères se lancent dans la conception d’instruments nouveaux issue d’une double démarche sonore et esthétique.


Les Stuctures sonores

Ils créent ainsi des éléments interchangeables faits de barres et de plaques de métal, de tiges de verre, de tiges filetées, de vessies gonflables, de cônes en acier, de cordes de pianos, etc. qu’ils assemblent pour donner ce qu’ils appellent les Structures sonores. Le plus connu de ces assemblages est le Cristal Baschet : les doigts mouillés glissent sur des archets de cristal mettant en vibration des axes métalliques dont le son est collecté puis amplifié acoustiquement par des cônes en fibre de verre et une grand plaque en métal. Parmi les musiciens célèbres qui l’ont utilisé citons Emilie Simon, Damon Albarn de Gorillaz, Tom Waits, et… Jean-Michel Jarre.


Le Cristal Baschet

En 1988, le compositeur passe commande d’un Cristal avec clavier vertical et double plaque en métal. Les sons qui l’en sort sont utilisés pour le titre “Tokyo Kid” de l’album “Révolutions“. L’instrument sera aussi sur la scène des concerts des Docklands à Londres la même année pour ce même morceau. En 1990, Jarre utilisera un autre instrument des Frères Baschet, la Tôle à Voix, grâce à laquelle la soprano Christine Durand reproduit le fameux cri d’”Ethnicolor” lors du concert de La Défense.


JMJ au Cristal Baschet aux Docklands

Pour faire la promotion de leurs trouvailles, les Baschet s’associent dans le milieu des années 50 avec les musiciens Yvonne Lasry, organiste, et Jacques Lasry, pianiste et compositeur, pour, ensemble, produire disques et concerts dans le monde entier. A partir du début des années 60, les frères Baschet développent également des Sculptures sonores destinées à être exposées.

De 1964 à 1966, Bernard est maître de recherches au GRM de Pierre Schaeffer avec lequel il collabore pour son “Traité des objets musicaux”. Parallèlement au développement et à la facture des instruments, Bernard se spécialise bientôt dans l’éducation sur la base d’un instrumentarium de sa création. De son côté, François poursuit la conception et la réalisation de sculptures sonores, notamment des fontaines ou des beffrois.

Francois Baschet disparaît le 10 Février 2014 à l’âge de 93 ans et Bernard Baschet, le 17 juillet 2015, à l’âge de 98 ans.

Sites officiels :
de Bernard Baschet : http://www.baschet.org
de Francois Baschet : http://francois.baschet.free.fr.

::Vidéos::
Interview de François Baschet et Jacques Lasry en 1961 : Voir sur www.ina.fr
Reportage dans l’atelier de Bernard Baschet en 2010 : Voir sur www.telerama.fr

::Participations aux albums::

::Participations aux concerts::

Discutez des frères Baschet sur le forum Aerozone.

Nombre de consultations de cet article : 394