EquinoxeInfinity_1

Equinoxe infinity

Type : album studio | Année de sortie : 2018 | Label original : Columbia (International) | Formats physiques : LP, CD


:: Track list ::

1- The watchers (movement 1) – 2:57
2- Flying totems (movement 2) – 3:53
3- Robots don’t cry (movement 3) – 5:44
4- All that you leave behind (movement 4) – 4:00
5- If the wind could speak (movement 5) – 1:32
6- Infinity (movement 6) – 4:13
7- Machines are learning (movement 7) – 2:07
8- The opening (movement 8) – 4:16
9- Don’t look back (movement 9) – 3:35
10- Equinoxe infinity (movement 10) – 7:32
Durée totale : 39:49


A peine un an après avoir régalé ses fans avec Oxygène 3, Jean-Michel Jarre offre un nouvel album inspiré d’un autre de ses succès, Equinoxe, un “nouveau chapitre” pour marquer son 40ème anniversaire.

Pour Equinoxe infinity, le compositeur s’est inspiré de la pochette de l’original signée Michel Granger et de ses personnages mystérieux qu’il surnomment “watchers” (guetteurs). Il voit en eux une allégorie des machines qui évoluent et nous observent, et de l’émergence de l’intelligence artificielle depuis le premier Equinoxe et dans le futur.

L’optimisme et le pessimisme qui accompagnent les nouvelles technologies sont illustrés par les deux versions différentes de la pochette de l’album, toutes deux signées Filip Hodas qui revisite les watchers dans des environnements opposés.

Comme le premier Equinoxe, Equinoxe infinity est un album très riche et très mélodique, avec aussi une construction basée sur beaucoup de séquences et de basses. Des bruits aquatiques sont aussi autant de clins d’œil au premier opus. Jean-Michel Jarre y mélange instruments d’hier et d’aujourd’hui, comme les symboles de l’évolution technologique, mais a abandonné l’idée d’avoir recours à l’intelligence artificielle car déçu par ses encore trop faibles potentialités musicales.

Une fois n’est pas coutume, le compositeur a donné des titres évocateurs aux morceaux de l’album qu’il a voulu comme une bande son avec une histoire. Parmi ces titres, “The opening” est une version retravaillée du morceau “Coachella opening” qui avait été joué dans le célèbre festival américain quelques mois plus tôt. Si le morceau Infinity a servi à promouvoir l’album, aucun single n’en a pourtant été officiellement extrait.

Pour l’anecdote, l’album aurait dû s’appeler “Equinoxe 2058” mais Jean-Michel Jarre a changé d’avis suite à la sortie du film Bladerunner 2049 dont le nom était trop similaire.

Le coffret “Equinoxe project”, rassemble les albums Equinoxe et Equinoxe infinity dans leurs formats CD et LP.


::Instruments::
ARP ‘2600’ | Arturia ‘ARP 2600’ | Arturia ‘CS80’ | Avid ‘Boom’ | Clavia ‘Nordlead 2’ | Clavia ‘Nord Modular’ | Electro Harmonix ‘Smallstone’ | Electro Harmonix ‘Electric Mistress’ | EMS ‘AKS’ | EMS ‘VCS 3’ | Erica Synth ‘modular system’ | Korg ‘Mini Pops 7’ | Korg ‘MS20’ | Korg ‘PA 600’ | Korg ‘Polyphonique Ensemble PE2000’ | Mellotron | Moog ‘Animoog’ | Moog ‘Sub 37’ | Moog ‘Taurus 1’ | Native Instruments ‘Kontakt’ | Native Instruments ‘Reaktor’ | Native Instruments ‘Replica XT’ | Roland ‘Boutiques’ | Roland ‘Modular System 500 1 & 8’ | Roland ‘Paraphonic 505’ | Spectrasonics ‘Omnisphere’ | Step Sequencer (Digisequencer) | Spitfire Audio (produit ?) | Strymon ‘El Capistan’ | Strymon ‘Big Sky’ | Synapse Audio ‘Dune 2’ | Synapse Audio ‘The Legend’ | Tasty Chips Electronics ‘GR-1’ | Teenage Engineering ‘OP-1’ | U-HE ‘Satin’ | Valhalla (produit ?) | Yamaha ‘CS-80’

::Discographie française originale::

Album
– 2018 – LP : 19075876451 | CD : 19075876442
Label Columbia, mastering Yakuda Mastering, distribution Sony Music

Singles & clips
02/11/2018 : Robots don’t cry – voir le clip
(malgré le clip, il s’agit plus d’un titre promotionnel qu’un single)

::Ventes::
Meilleur classement des ventes d’albums en France : n°29 (source SNEP, semaine du 23 novembre 2018).


Lire notre news.

Discuter de cet album sur le forum

Article lu 9 fois