Gueguen_1

Jérôme Gueguen (2010-2013)

Après des études de piano classique, le claviériste et accordéoniste breton Jérôme Gueguen commence à se faire un nom à la fin des années 80, pendant lesquelles il participe à des séances studio notamment pour “Le grand bleu” d’Eric Serra, sorti en 1988, et l’album “Scène de vie” de Patricia Kaas en 1990. Parallèlement, il compose quelques chansons dont le succès “De Bretagne ou d’ailleurs” de Philippe Lavil (1990), bien sûr inspiré de ses origines.

En 1992, Gueguen envoie à son ami Dominique Perrier
une démo chantée en breton. Perrier, qui vient de finir l’aménagement de son studio, est séduit par l’idée et tente de la développer. Ils s’entourent de Michel Valy (basse) et de Marc Hazon (batterie) pour finaliser le morceau est en composer d’autres, tous d’inspiration celtique (avec force bombardes et cornemuses) mais avec une modernité de sons, en particulier électroniques. Le concept “Stone Age” est né ! L’album “L’enchanteur” qui sort en 1994 est un succès, notamment aux Etats-Unis et au Japon et le groupe est nommé aux Victoires de la musique l’année suivante.

Le quatuor aux noms de guerre, “Lachilaouet” étant celui de Gueguen, sort ensuite d’autres albums au gré de la disponibilité de ses membres : “Les chronovoyageurs” en 1997, “Promessa” en 2000, et “Totems d’Armorique” en 2007. Le groupe participe à quelques rares performances, durant lesquelles Gueguen fait la démonstration de son curieux clavier-cornemuse : le “key pipe” (contraction de keyboard-bagpipes).

Gueguen2

Parallèlement aux projets de Stone Age, Jérôme Gueguen rejoint, aux débuts des années 90, le groupe Coketale qui donnera deux albums. Il est aussi parfois enrôlé pour des concerts notamment pour celui des cinquante ans de Julien Clerc au Palais des Sports, en 1997, puis pour le grand retour sur scène de Christophe à l’Olympia en 2002. En 2003, Gueguen rejoint le groupe breton Gwendal, fondé en 1972. Le groupe, sous cette nouvelle identité, sort en 2005 l’album “War-Raog” (En avant !). Au milieu de toutes ces activités, Gueguen enseigne aussi la musique dans sa ville de Saint-Maur-des-Fossés.

En mai 2010, le claviériste est appelé à la rescousse pour remplacer Dominique Perrier sur la tournée <2010> de Jean-Michel Jarre, trois semaines avant le concert de Budapest. Il assurera finalement tous les concerts de la tournée et les autres depuis.

::Participations aux concerts::

  • 2010 – <2010> Tour (depuis Budapest le 24.05.2010)
  • 2011 – Mariage princier à Monaco
  • 2011 – <2011> Tour (y compris St Jacques de Compostelle)
  • 2012 – Concert privé Varsovie
  • 2013 – Festival de Carthage
  • 2013 – Inauguration du village olympique de Sochi

Nombre de consultations de cet article : 720