Les harpes lasers

Les harpes laser

C’est l’instrument le plus emblématique de Jean Michel Jarre et elle fait beaucoup d’émules…
Harpe laserLe terme « harpe laser » et la première harpe laser opérationnelle ont été inventés et fabriqués par Bernard Szajner en 1980. L’invention fut présentée dans l’émission Incroyable mais vrai !
En 1981, Jean Michel Jarre confie la réalisation d’une harpe laser à Denis Carnus (Oraison Electronique). Le système était relié à l’époque à un synthétiseur de marque RSF possédant toutes les entrées nécessaires à la génération des sons et des enveloppes. Sa première grande utilisation a été lors du concert de Jean Michel Jarre d’octobre 1981 en République populaire de Chine.
Le timbre du son de la harpe laser de Jean Michel Jarre a été créé avec le synthétiseur Elka Synthex fabriqué en Italie dans la première moitié des années 1980.

Par la suite, Jean Michel Jarre en a utilisé au moins deux autres : celle des concerts de Houston, Lyon et Londres, qu’il avait achetée à Philippe Guerre; celle du concert de La Défense, créée par Claude Lifante.


Un modèle de harpe laser a été ensuite commandée à la société UpTech pour le concert de la Tolérance sur le Champ de Mars. C’est Yan Terrien qui en a réalisé la partie informatique et Philippe Langet qui en a réalisé les parties électroniques et mécaniques. C’est cette harpe que Jean Michel Jarre a ensuite utilisée pendant de nombreuses années; elle a été entretenue et modifiée pas deux techniciens laser qui se sont spécialisés dans son installation : Denis Benoit et Laurent de La Casinière.

Dans les grands concerts comme Houston, Londres, Lyon…, Jean Michel Jarre utilise un laser de 20 watts argon pour générer les faisceaux de sa harpe, qui est une harpe à faisceaux infinis.

Pour le concert de Pékin en 2004, une harpe à faisceaux horizontaux, au-dessus du public, a été mise au point.

Article rédigé par Wikipédia.

Nombre de consultations de cet article : 1669