Bilan de la tournée

Bilan de la tournée 2011

.La tournée 2011 de Jean Michel Jarre.:: Article rédigé par Jérôme avec la participation de Jeanbatman ::.. Cette année 2011 aura été encore une fois très chargée en concerts pour Jean Michel et son équipe : 30 dates en tout ! Le <2011> tour est une continuité trompeuse de <2010>, puisque le compositeur s’est amusé à pimenter son programme de nouveaux morceaux, de nouveaux musiciens et de nouveaux instruments…

L’année s’ouvre sur deux concerts en extérieur de nature et de contexte différents. Le premier a lieu dans le cadre d’un festival rock, le “Jelling Festival” au Danemark, le 29 mai. Jean-Michel est la tête d’affiche de ce festival, qui compte également parmi ses participants le groupe Beady Eye de Liam Gallagher (ex-Oasis). L’équipe joue devant un public les pieds dans la boue. La track-list de ce concert est raccourcie de quelques titres pour respecter les horaires locaux. A noter que l’aéroport tout proche a été fermé le temps du concert, les lumières et lasers étant sur la trajectoire des avions ! Le deuxième se déroule dans le cadre du Mariage princier de Monaco le 1er juillet (vous pourrez retrouver le compte-rendu détaillé de ce concert ici). Ce concert est diffusé sur internet et sur de nombreuses chaines européennes (dont Euronews).


:: Les concerts en salle ::

Trois mois plus tard, Jarre reprend la route (ou plutôt son avion privé) pour planter ses synthés dans le Nord de l’Europe, en Europe de l’Est et en Allemagne (9 dates). Lors de leur passage en Russie , l’équipage de l’appareil offre au musicien un synthé-vocoder improbable (l’Electronica EM – 26).

 

À Sofia, Jean Michel lance une initiative caritative pour l’éducation pour le reste de sa vie, et incite d’autres à suivre son exemple.

Lors du premier concert à Sofia, Jarre rend hommage à Irina Bokova, la Directrice Générale Bulgare de l’Unesco ; dont le compositeur est Ambassadeur de bonne volonté. Le même soir, le musicien lance l’initiave de donner un centime d’euro sur chaque billet de concert en faveur de l’éducation, l’un de ses chevaux de bataille dans le cadre de cette organisation, et ce pour le reste de sa vie. Il invite les artistes, les sportifs, les exploitants de salles de cinéma de suivre son exemple.


 :: Evolution de la track-list ::

Les quatre titres joués à Monaco en bonus au programme de <2010> sont intégrés à la track-list de cette tournée : Chronologie 1 ouvre le concert, Révolution Industrielle 3 suit Adagio, Chronologie 4 suit Oxygène 4, Vintage clos la prestation. Même si Chronologie 6 et Révolution industrielle 2 disparaissent, le programme atteint tout de même 21 titres !

A partir du troisième concert à Zagreb, Jarre modifie encore sa track-list : Chronologie 1 bouge en milieu de concert, Chronologie 4 laisse la place au revenant Oxygène 12, et, énorme surprise, le Lyonnais « réhabilite » le très critiqué Téo & Téa en fin de programme, aux dépens des Chants Magnétiques 1. D’après ce que confie Francis Rimbert sur son blog, c’est Jean-Michel qui décide le jour du concert de le faire apprendre et jouer à ses musiciens.

En 2011, la track-list s’enrichit de 2 nouveaux extraits de l’album Téo et Téa.

A partir de là, le programme atteint sa maturité et sera conservé dans ses grandes lignes :

  1. Intro
  2. Oxygène 2
  3. Equinoxe 7
  4. Equinoxe 5
  5. Rendez-vous 3
  6. Magnetic fields 2
  7. Souvenir of China
  8. Oxygène 5
  9. Variation 3
  10. Theremin
  11. Equinoxe 4
  12. Adagio
  13. Chronologie 1
  14. Révolution industrielle 3
  15. Rendez-vous 2
  16. Rendez-vous 4
  17. Chronologie 2
  18. Oxygène 4 (rappel)
  19. Oxygène 12
  20. Vintage
  21. Téo & Téa
  22.  Calypso 3

:: Aspects visuels ::

Visuellement, les nouveaux morceaux apportent une scénographie nouvelle : Les pixels clignotants vus à Monaco pour Chronologie 1 reviennent sur le grand écran pour un effet très spectaculaire. Pour Révolution Industrielle 3, une plateforme permet à Jarre de se jucher au-dessus de la scène en keytar-hero dans une lumière rouge sang. L’effet lasso laser de feu Chronologie 6 est recyclé pour la prestation à l’AX Synth de Jarre sur le très dansant Téo & Téa.

 

Jean-Michel Jarre fait aussi de nombreux essais lumières pendant la tournée, et s’adapte à chaque configuration de salle, changeant par exemple la position des lasers sur Equinoxe 5. A partir de Brno, l’écran géant montre le musicien jouant de la harpe laser sur Rendez-vous 2. La vidéo naturaliste d’Oxygène 12 passe, elle, à la trappe.


:: Réaction du public et des fans :: 

Sur scène, Jarre, dans sa chemise à paillettes, agite des bras pour faire se lever le public, le plus souvent défiant les consignes de sécurité des différents lieux où il joue. Francis Rimbert raconte : “Certains vigiles assis et tournant le dos aux artistes font croire à ceux-ci que des personnes en fauteuil roulant ont été placées dans le mauvais sens… Fous rires dans le bus de l’après concert !”

Les fans survoltés jouent aussi des coudes avec les vigiles pour approcher la scène. Des peluches et des fleurs parviennent à franchir la barrière de muscles pour atteindre les quatre musiciens.

 

C’est la même “Jarre Team” qui est aux côtés de Jean-Michel : Claude Samard (percussions, synthés), Francis Rimbert et Jérôme Gueguen (synthés). Pendant la tournée allemande, Samard invite son ami le batteur Christophe Deschamps à partager ses percussions à deux reprises. Pendant les concerts de Hambourg et Berlin, ils sont donc cinq sur scène ! Peut-être une forme de casting pour de futurs concerts ?


:: De nouveaux instruments ::

Jamais en panne d’idées novatrices, Jarre glisse discrètement quelques trouvailles parmi ses intruments :

A Hambourg, le public découvre le dernier gadget high-tech du compositeur : une mini harpe laserqu’il actionne du bout des doigts sans sortir de son carré de synthés, pour de petits effets aigus. Il raconte à ses fans que c’est un projet vieux de 10 ans qui se concrétise. Certains rêvent déjà de la voir chez eux…

 

Sur les dernières dates de la tournée, Jarre utilise aussi un iPad sur scène pour jouer d’un synthétiseur virtuel de l’application Animoog.


:: Un mot de conclusion ::

Le public est au rendez-vous, Jean-Michel réunissant à chaque fois de 3.000 à presque 10.000 spectateurs ! Les fans étanchent leur soif de souvenirs en achetant tee shirts et programmes estampillés <2011>. A la fin de la plupart des concerts, Jean Michel et ses musiciens sortent de leur bus pour signer des autographes et se prêter au jeu des photos souvenirs.

À la fin de la plupart des concerts, Jean Michel et ses musiciens sortent de leur bus pour signer des autographes et se prêter au jeu des photos souvenirs.

Le spectacle sera filmé pendant plusieurs concerts par une équipe de caméramen. Peut-être est-ce un projet de DVD ?

La tournée s’achève de nouveau à Zurich (comme en 2008 et 2009).


:: Liste des dates jouées ::

  • 29/05 . . . Jelling/Danemark (extérieur)
  • 01/07 . . . Monaco 
(extérieur)
  • 09/10 . . . Sofia/Bulgarie
  • 10/10 . . . Belgrade/Serbie
  • 11/10 . . . Zagreb/Croatie
  • 14/10 . . . Kiev/Ukraine
  • 16/10 . . . Kaunas/Lituanie
  • 18/10 . . . Moscou/Russie
  • 20/10 . . . St-Petersburg/Russie
  • 22/10 . . . Turku/Finlande
  • 25/10 . . . Stockholm/Suède
  • 26/10 . . . Oslo/Norvège
  • 28/10 . . . Bergen/Norvège
  • 31/10 . . . Frankfurt/Allemagne
  • 01/11 . . . Hanovre/Allemagne
  • 03/11 . . . Hambourg/Allemagne
  • 04/11 . . . Dortmund/Allemagne
  • 05/11 . . . Cologne/Allemagne
  • 07/11 . . . Dresde/Allemagne
  • 08/11 . . . Berlin/Allemagne
  • 09/11 . . . Erfurt/Allemagne
  • 10/11 . . . Trier/Allemagne
  • 12/11 . . . Brno/République Tchèque
  • 13/11 . . . Katowice/Pologne
  • 14/11 . . . Warszawa/Pologne
  • 15/11 . . . Bydgoszcz/Pologne
  • 17/11 . . . Vienna/Autriche
  • 18/11 . . . Graz/Autriche
  • 19/11 . . . Munich/Allemagne
  • 20/11 . . . Zurich/Suisse

Photos : Greg Rybczynski, X

Pour lire le bilan de la tournée 2010, lisez l’article d’aerozone-mag

Discutez de cet article sur le forum Aerozone.

Nombre de consultations de cet article : 467