lecho-belge

L’Echo Belge: “Il faut être optimiste par subversion” (18/01/2019)

Sur son dernier album, intitulé “Equinoxe infinity*“, Jean-Michel Jarre, s’interroge, quarante ans après “Equinoxe”, sur les développements des nouvelles technologies. Même s’il est musicien, il livre ici sa “vision” du futur…

Il y a un peu plus de quarante ans, il sortait l’album “Oxygène*“, un voyage musical d’une quarantaine de minutes, marquant le début de sa carrière. Deux ans plus tard, en 1978, c’est “Equinoxe*” qu’il sort. L’usage de synthétiseurs est systématique, les mélodies sont simples et fluides, tranchant avec les musiques industrielles de l’époque. C’est particulier. C’est nouveau. C’est bien. Jean-Michel Jarre vient de tracer la voie de la musique électronique.

Aujourd’hui, le septuagénaire, qui est aussi président de la Confédération internationale des sociétés d’auteurs et de compositeurs (CISAC*), sort un nouvel album, “Equinoxe infinity”. Dans l’air du temps, le musicien se questionne sur l’émergence de l’intelligence artificielle et des conséquences pour l’humanité. Lire la suite.

Article lu 14 fois