FreedomDay_1

Freedom day / Synthetic man

Type : single | Année de sortie : 1972 | Label original : Disc’AZ | Formats physiques : 45T |

:: Track-list ::

1 – Freedom day – 2:50
2 – Synthetic man – 2:28
Durée totale : 05:18


En 1972, Jean-Michel Jarre cherche encore sa voie. Depuis l’année précédente, il fréquente le studio de la maison de disques Pathé Marconi où travaillent ses amis Max Dumas, qui l’aide à sortir son premier 45T “La cage / Erosmachine” et Igor Wakhévitch avec qui il a co-composé la musique du ballet Aor. Il y rencontre aussi le groupe Triangle pour qui il fait une petite participation sur un album.


Samuel Hobo

Un jour, dans un studio, Jarre fait la rencontre de Samuel Hobo, un instituteur harmoniste et percussionniste, amateur de blues. Les deux hommes sympathisent. Jarre invite Hobo dans son petit home studio où trônent un orgue Farfisa, un VCS3, un AKS et plusieurs magnétophones Revox. C’est là, que les deux hommes vont expérimenter et commettre deux chansons : “Freedom day” et “Synthetic man“.

Hobo signe des paroles dans un anglais un peu facile  et Jarre se fait plaisir à triturer ses machines. Autant dire que ni les vociférations et ni les paroles simplistes et ultra-répétitives de Hobo (“Freeeee-free-freedooooom-freedom-freeeee-freedom daaaaay” et “I dont wanna beeeee synthetic maaaaan”) pas plus que la musique trop démonstrative et peu subtile de Jarre ne laisseront à l’auditeur un souvenir impérissable!


Le 45T de “Freedom day / Synthetic man”

Il signent pourtant pour un 45T avec le label Disc’AZ. Le single sort en France et en Italie avec deux versions de pochette. Sur le recto, seul le nom de Samuel Hobo apparaît. Jean-Michel Jarre est cependant bien crédité pour son “electronic music” (en anglais), pour sa production et pour sa “direction d’orchestre” !

Sur les deux pochettes, le chanteur, yeux exorbités et bouche ouverte, ne se prend pas au sérieux et donne le ton de ce disque délirant. A noter que la pochette française est signée Hélène Leduc, camarade du compositeur au GRM, qui avait déjà conçu celle de La cage.

::Instruments::
EMS Synthi AKS | EMS VCS3 | Farfisa Professional

::Discographie originale::

1972 – France – 45T : AZ. 10776, label Disc’AZ
1972 – Italie – 45T : AZ NP 1002, label Disc’AZ


Lire aussi La discographie de Jean-Michel Jarre 1971-1977



Article lu 49 fois