Archives pour l'étiquette harpe laser

Little Boots (2015)

Little Boots, née Victoria Christina Hesketh le 4 mai 1984 à Blackpool au Royaume-Uni, est une des rares représentantes féminines de la scène électropop qui compose et interprète ses chansons. Elle débute le piano à 5 ans, puis étudie la flûte, la harpe et le chant. Elle commence à écrire des chansons à 13 ans. A 16 ans, elle passe l’audition de l’émission Pop Idol de la chaîne ITV. Continuer la lecture de Little Boots (2015)

Nombre de consultations de cet article : 327

Elka Synthex (1983)

Elka Synthex (1983)La firme Italienne ELKA s’est longtemps spécialisée dans les orgues (dont le Rhapsody, utilisé par Jarre) avant de lancer en 1983 son premier synthétiseur, le Synthex. Et pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître.

C’est un instrument polyphonique 8 voies, doté d’un clavier 5 octaves, de 30 boutons rotatifs, 80 boutons à presser, et un joystick (ou “bâton de joie”). Le sons peuvent être enregistrés dans 40 mémoires, et 40 autres contiennent des sons d’usine (preset). Continuer la lecture de Elka Synthex (1983)

Nombre de consultations de cet article : 491

Bernard Szajner, salut l’harpiste!

Musicien, inventeur et scénographe français d’origine polonaise, Bernard Szajner (prononcez “Zay-ner”) est souvent surnommé le “Brian Eno français” du fait de son éclectisme artistique et de son approche globale de l’art, alliant visuel et musique, et en ayant recours à la technologie de son temps, mise au service de son inspiration. Il a été le premier en France à réaliser des spectacles de lasers ; au début des années 80, ses compositions de musiques électroniques ont reçu les éloges des magazines de rock anglais. Mais si nous évoquons cet artiste ici, c’est aussi parce qu’il est connu pour être l’inventeur, entre autres instruments, de la fameuse harpe laser, aujourd’hui indissociable des concerts de Jean-Michel Jarre, qui n’est donc pas son concepteur, comme beaucoup le croit, même si c’est sans aucun doute lui qui l’a popularisée. Continuer la lecture de Bernard Szajner, salut l’harpiste!

Nombre de consultations de cet article : 488