bio-partie-3

Biographie partie 3 (1978-1979)

Troisième partie de la biographie. 1978-1979 : Equinoxe enfonce le clou.


Jarre pendant l'enregistrement d'Equinoxe1978 – Sortie d’Equinoxe. Jean Michel Jarre se doit de confirmer le succès d’Oxygène. Il entre en studio en janvier et commence à préparer un album qui sera terminé en août. Au départ, le disque doit s’appeler Vénus mais finalement le titre retenu est Equinoxe. En guise de pochette, Jean Michel Jarre utilise “Le trac” une illustration de Michel Granger.

1979 – Première expérience live de Jean Michel Jarre. Le 14 juillet sur la place de la Concorde à Paris, Jean Michel Jarre monte seul sur scène face à plus d’un million de spectateurs. Entouré de synthétiseurs en tout genre, il joue sur des machines appartenant à un certain Francis Rimbert, démonstrateur chez Korg. C’est lors de ce concert que nait l’amitié et la collaboration entre ces deux hommes. À ce jour la collaboration et l’amitié continuent.
Jarre,  place de la Concorde en 1979

Ce concert exceptionnel musicalement et visuellement, permet à Jean Michel Jarre d’entrer pour la première fois dans les Guiness des records. Le concert est diffusé à la télévision et une cassette vidéo officielle est publiée. Cette dernière est en fait un long clip vidéo d’une demi heure retraçant l’événement. Ce sera la première vidéo musicale à être commercialisée en France. Collector aujourd’hui, quelques copies circulent encore mais la qualité est devenue bien médiocre avec le temps. Dans le public, Mick Jagger assiste à ce spectacle, étonné par ce qu’il vient de voir, il désire travailler avec Jean Michel Jarre. Cette collaboration qui aurait du se faire sur l’album Emotional Rescue des Rolling Stones est abandonnée. Quelques temps après, Jean Michel Jarre dira “Dans la vie, avant de réussir, tu es un con ou un mégalo. Et c’est pour cela que je n’ai pas voulu faire cet album avec Mick.”


> Lire la suite de la biographie

Nombre de consultations de cet article : 635