bio-partie-10

Biographie partie 10 (1997-1999)

Dizième partie de la biographie. 1997-1999 : Oxygène 7-13 super “tsar”.

bio-10-oxygene-7-13

1997 – Retour aux sources et première tournée en salles. Jean Michel Jarre sort un nouvel album, une suite directe à son premier succès Oxygène sorti vingt ans plus tôt. C’est l’occasion de ressortir les synthétiseurs analogiques qu’il avait utilisé à l’époque ; ceux qu’ils appellent les “stradivarius des synthés”. Le résultat de ce travail est intitulé Oxygène7-13 et est dédié à son “maître” Pierre Schaeffer, créateur du G.R.M décédé peut de temps avant la sortie de l’abum. Le 22 Mars, une chaine de télé autrichienne invite le musicien pour interpréter Oxygène 8. La scène est installée au pied du fabuleux Hôtel de Ville de Vienne, ce dernier étant utilisé pour les projections des images et deux des marionnettes du concert pour la Tolérance sont ressorties à cette occasion.
Par la suite, une tournée européenne de concerts indoor est organisée. L’artiste se veut beaucoup plus proche de son public. Cette série de concerts va emmener Jean Michel Jarre en Europe du nord puis de l’est. Sur scène, c’est une débauche de synthés en tout genre, notamment le Theremin, premier instrument de musique électronique fabriqué dans les années 20 par le russe Léon Thérémin.

bio-10-concert-a-moscou

Le 6 septembre marque une pause dans cette tournée. Moscou, qui fête ses 850 ans, fait appel aux services de Jean Michel Jarre pour fêter comme il se doit l’évènement. L’annonce du concert est faite officiellement le 19 août lors d’une conférence de presse à Moscou et le surlendemain, les répétitions commencent à Paris avec toute l’équipe d’Oxygène Tour. Pour une raison indéterminée, ces répétitions qui devaient initialement durer une semaine complète ont été écourtées et se sont terminées au bout de 3 jours, mais l’aspect musical du concert avait déjà été entièrement réglé. Lors de ce concert le record d’affluence est une nouvelle fois battu avec le chiffre impressionnant de 3,5 millions de personnes. Jean Michel Jarre entre ainsi à nouveau dans le Guinness. Le concert se déroule au pied de l’Université d’Etat de Moscou, construite dans les années 50. Lors du concert Jean Michel Jarre se paie le luxe d’une liaison en direct avec la station spatiale Mir et dédie Souvenir de Chine à la princesse Diana décédée quelques jours plus tôt qui était une amie personnelle. Un DVD de ce concert existe, les circonstances de commercialisation sont assez floues.
Ensuite la tournée Oxygène Tour reprend la route et passe par quelques villes française.

1998 – Coupe du monde en France. Le 12 janvier, Jean Michel Jarre se retrouve à Disneyland Paris pour fêter l’élection du meilleur joueur de la FIFA 1997 et interprète un remix de Rendez-Vous 4 intitulé Rendez-Vous 98. Sur scène, il est accompagné du groupe anglais Apollo 440. Ce morceau est d’ailleurs utilisé par la chaine de télévision Eurosport pour l’habillage de la Coupe du Monde. Le 3 Juin à la Fnac des Champs Elysées, il fait une démonstration du logiciel devant un public de 100 privilégiés. Jean Michel Jarre faisait un spectacle visuel sur son PowerPC en créant des images en fonction du mix des titres de Odyssey Through O² que Claude Monnet réalisait en même temps.

bio-10-electronic-night

Le 14 Juillet, retour sous la Tour Eiffel pour un concert particulier : La Nuit Electronique dans la continuité de la victoire de l’équipe de France lors de la coupe du monde de football. Ce concert sera une déception pour beaucoup de gens qui pensaient assister à un concert “traditionnel” de Jean Michel Jarre. Malgré les campagnes d’affichages et les explications de l’artiste, peu de spectateurs ont compris qu’il s’agissait avant tout d’une “soirée techno”. Pendant le concert, la scène prit feu et c’est avec courage qu’un technicien est monté suspendu pour l’éteindre. Jean Michel déclara “On sait mettre le feu mais on sait aussi l’éteindre !” Un coffret incluant une vidéo, un CD et un livre sort peu de temps après au Japon. Il est disponible dans les Fnac à un prix assez élevé et pour un contenu de concert incomplet.

imac Night

Le 18 Septembre, l’expérience de ce concert particulier est renouvelée avec des images 3D lors de l’Imac Night. Cette fois ci, le concert est un compromis entre des morceaux plus classiques du répertoire de Jean Michel Jarre et des morceaux de la nuit électronique. Ce concert est fait à la demande d’Apple qui veut fêter la sortie de son nouvel ordinateur et également pour fêter les 50 ans de la musique électronique. Dans la salle, les spectateurs sont affublés de lunettes spéciales pour voir les effets retransmit sur 5 écrans derrière la scène en relief.


> Lire la suite de la biographie

Nombre de consultations de cet article : 493