bio-partie-2

Biographie Partie 2 (1972-1977)

Deuxième partie de la biographie. 1972-1977 : Un souffle d’Oxygène sur le monde.

Jean Michel Jarre et Francis Dreyfus1972 – La rencontre avec Francis Dreyfus. C’est le producteur musical
indépendant, qui lancera sa carrière. Francis Dreyfus transmet à Jean Michel Jarre une commande américaine qu’il a reçu pour la composition d’un album. Deserted Palace, un album aux sons étranges, sort sous le label Sam Fox. Cet opus permet à Jean Michel Jarre de démontrer les capacités de synthétiseurs comme le VCS-3 et aussi de présenter son expression musicale au travers de cet album expérimental.

Dans la foulée, il compose la musique du film Les Granges Brûlées de Jean Chapot avec Alain Delon et Simone Signoret.

1974 – Rencontre avec Michel Geiss. Jean Michel Jarre fait la rencontre de l’électronicien Michel Geiss qui deviendra l’un de ses plus fidèles collaborateurs. À cette époque, Jean Michel Jarre écrit des textes de chansons pour Christophe (Les Mots Bleus, La Dolce Vita) ou Patrick Juvet (Où sont les Femmes).

Le studio de Jarre à l'époque d'Oxygène

1976 – Sortie d’Oxygène. Francis Dreyfus prend le risque de diriger la diffusion de la nouvelle œuvre de Jean Michel Jarre. Depuis longtemps, Jean Michel travaille seul chez lui sur de drôles de machines peu connu du grand public, les synthétiseurs. Et c’est dans la cuisine de son appartement près des Champs-Elysées que Jean Michel Jarre va composer Oxygène seul. Personne ne veut distribuer ou même diffuser cette musique sans paroles et dont les morceaux sont beaucoup plus longs que les morceaux pop de 3 minutes, ni les maisons de disques ni les radios. Seuls les magazines sur la Hi-Fi utilisent le disque en guise de démonstration pour la vente de matériel. Francis Dreyfus prend le risque de publier ce disque pour le grand public. Et cette prise de risque s’avère payante puisque aujourd’hui encore Oxygène reste un succès sans précédent dans l’histoire discographique française, avec plus de 14 millions d’exemplaires vendus à ce jour à travers le monde. Pour la pochette de l’album, Jean Michel Jarre utilise une des oeuvres de Michel Granger, artiste peintre qu’il découvre par hasard. Par la suite Michel Granger illustrera plusieurs des plus belles pochettes des albums de Jean Michel Jarre.


> Lire la suite de la biographie

Nombre de consultations de cet article : 569