bio-partie-9

Biographie partie 9 (1993-1996)

Neuvième partie de la biographie. 1993-1996 : La première grande tournée.bio-09-europe-en-concert1993 – Célébration du temps. Sortie de l’album Chronologie dont le thème central est le temps qui passe. L’album est dédié à Stephen Hawking, célèbre auteur à succès de Une brève histoire du temps. Jean Michel Jarre glisse un clin d’œil à lui-même en utilisant un sample issu de son premier 45 tours La Cage / Erosmachine dans la partie 2 de l’album.
Jean Michel Jarre entame alors sa première tournée baptisée Europe en Concert. Il démarre par le Mont St Michel fin juillet et se produit à Londres, Berlin, Budapest, St Jacques de Compostelle ou bien encore le Château de Versailles. Deux dates sont annulées : la Baule ainsi que Biarritz, elles seront remplacées par un dernier concert à Tours fin octobre. Une VHS du concert donné à Barcelone est commercialisée et permet à Jean Michel Jarre d’obtenir une cassette vidéo d’or pour le nombre d’exemplaires vendu. Un livre de photos est édité Jean Michel Jarre reçoit également une victoire de la musique d’honneur pour la tournée.

bio-09-europe-en-concert-2

1994 – UNESCO et Hong Kong. Jean Michel Jarre est nommé ambassadeur de bonne volonté par l’UNESCO et ambitionne de faire des concerts dans plusieurs endroits symboliques comme par exemple Beyrouth mais les projets sont abandonnés.
En mars de la même année, la ville de Hong Kong cherche une vedette internationale pour inaugurer son grand stade tout juste terminé. La même année, l’Angleterre doit rétrocéder à la Chine la ville de Hong Kong ancienne colonie britannique. Jean Michel Jarre est préféré à Michael Jackson pour mettre en lumière cet endroit. Un double album live intitulé Hong Kong reprenant les meilleurs moment de ce concert et de la tournée Europe en Concert sort quelques temps plus tard.
Le 1er avril pour le “poisson” Jean Michel Jarre s’amuse à jouer 3 de ses titres sur la radio Europe 2 à l’orgue de barbarie : ambiance franchouillarde et crises de fou rire avec l’animateur Laurent Boyer à qui il avoue à l’antenne “Je joue avec un doigt.”

bio-09-concert-pour-la-tolerance1995 – L’année de la Tolérance. Dans le cadre de l’année des Nations Unies pour la tolérance, Jean Michel Jarre joue devant une poignée d’officiels, Eldorado devenu l’hymne de la tolérance en compagnie de Khaled.
Jarremix, un disque de remixes majoritairement techno sort début juillet.
Le 14 juillet, Jean Michel Jarre colore la Tour Eiffel lors du Concert pour la Tolérance, initialement prévu sur l’esplanade des invalides. Jean Michel Jarre doit changer de lieu seulement quelques jours avant d’où un travail énorme pour réinstaller la scène. Plus d’un million de spectateurs assistent à cette grande fête où la promotion de la différence est évoquée autour de figures géométriques : le cercle , le carré et le triangle. Sur Révolutions industrielle, deux personnages (l’un habillé de blanc et l’autre de noir) se peignent mutuellement le corps dans la couleur opposée symbolisant ainsi le mélange des races. À la fin du concert Jean Michel Jarre déclare “Il est urgent de faire descendre l’idée de tolérance dans la rue, merci de l’avoir fait avec nous ce soir”. Petite anecdote, un écran s’est déchiré pendant le concert faisant craindre le pire mais cela n’a pas empêché les musiciens de continuer à jouer courageusement. Kalhed aura un pied écrabouillé par la “diva drag-queen” montée sur échasses. Un Laser Disc du concert ainsi qu’un livre sortent peu de temps après.
Le 10 septembre, dans le Square Vittorio Veneto à Turin en Italie, une grande soirée est organisée par la marque de voiture Fiat pour promouvoir et célébrer la sortie des deux nouveaux modèles de la marque, la “Bravo” et la “Brava”. Ce show de 2h30 est retransmis en direct par la Rai Uno. Divers artistes devaient être présent dont Jean Michel Jarre qui devait clôturer la soirée en jouant Chronologie 4 et Rendez-Vous 4. Pour des raisons d’audimat, sa prestation a eu lieu en milieu de soirée sous la pluie. Malheureusement la chaine de télévision n’a pas correctement filmé le show pour lequel avaient été préparés des effets lumineux et pyrotechniques. Les deux caméras restant la plupart du temps scotchées sur Jean Michel Jarre.


> Lire la suite de la biographie

 

Nombre de consultations de cet article : 533